Fermer
Suivre Elleadore.com sur
S'abonner au magazine :

Des seins chocolatés pour une Saint Valentin enivrée

Note : (0 vote)
Des seins chocolatés pour une Saint Valentin enivrée

Le chocolat est le meilleur amis des femmes, c'est bien connu. Ainsi pour la Saint Valentin, le chocolatier Patrick Roger a imaginé deux créations mêlant féminité et péché mignon : des seins en chocolat.

Plusieurs tailles sont disponibles !

Soutien gorge de Barbie ou grand bonnet, il vous faudra débourser entre 20 et 50 euros pour déguster vos seins chocolatés.

 

Les boutiques Patrick Roger

- Paris 6e : 91 rue de Rennes et 108 bd St Germain - Paris 8e : 199 rue du Faubourg Saint Honoré et Village Royal- Paris 16e : 45 avenue Victor Hugo - Sceaux : 47, rue Houdan- St Germain en Laye : 2 rue de Paris

Plus d'infos sur le site de Patrick Roger : www.patrickroger.com

Pour celles et ceux qui aiment le sucré relevé d'une touche d'insolence, la première tentation gourmande de Patrick Roger est faite pour vous. Enrobés d'une fine couche de chocolat noir renfermant une mousse de caramel onctueuse et délicate à la fleur de sel, la poitrine en coeur (photo en haut) du chocolatier pointent vers un plaisir des sens enivrant. Miam !

La deuxième tentation reste plus sobre. Un sein à la guimauve au doux parfum de fleur d'oranger (photo à gauche). Une petite pièce enfantine, qui accompagnera un dessert léger tel qu'une mousse ou une salade de fruits. Vous ferez tout de même une jolie surprise.

Déguster un sein en chocolat, étonnant, non ?

Patrick Roger revisite également les éternels cœurs en chocolat noir, gourmands et sexy-chics, qui renferment un assortiment de chocolats au lait et noir pour une Saint Valentin riche en sensualité. Là aussi, plusieurs formats de cœurs vous seront proposés (à partir de 39 euros).

Des créations coquines à offrir à son amoureux pour qu'une fois, ce soit enfin lui qui rougisse !

Vous aimerez aussi
santé On peut aussi répondre aux questions que vous ne vous...
Food Le projet Edible Growth présente un prototype de...
Psycho Comment je suis passée de fille complexée à une femme...
Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme