Fermer
Suivre Elleadore.com sur
S'abonner au magazine :

Dix commandements lumineux pour un intérieur bien éclairé

Note : (0 vote)
Dix commandements lumineux pour un intérieur bien éclairé

En attendant que soleil veuille bien jouer les prolongations, je fais le plein de lumière chez moi en suivant ces règles d'or. Objectif : un éclairage qui me simplifie la vie au quotidien et qui épate mes invités !

L'éclairage du couloir tu ne négligeras pas

Attention défi ! Eclairer un couloir - par définition long, inutile et souvent sombre - c'est pas facile. Pourtant c'est indispensable : faudrait pas que mes invités aient l'impression d'entrer dans une caverne. Alors je l'éclaire sur toute sa longueur pour éviter l'effet "trou noir" au bout. Et j'utilise au choix des appliques murales, qui ont l'avantage d'agrandir l'espace, ou des spots fixés au-dessus de mes cadres photos préférés, pour un côté "galerie" .

Des écrans tu te méfieras

Attention, deuxième défi ! Que ce soit la TV ou mon ordi, l'écran a tendance à fatiguer mes petits yeux s'il fait trop noir autour. Mais si je l'éclaire, j'ai droit à de méchants reflets sur le joli minois du Dr Mamour. La solution : une lumière orientée vers le mur derrière ma télé, ou au contraire une lampe placée devant, mais suffisamment haute pour qu'elle ne me gâche pas le spectacle.

Avec la lumière, l'espace tu structureras

Une pièce trop basse ? Hop, j'installe des spots orientés vers le plafond ! Un salon un peu exigu ? Je multiplie les niveaux lumineux pour créer un effet de volume : des photophores au ras du sol, une jolie lampe sur une table basse et pour finir, un grand lampadaire ou des petites lampes sur une étagère haute. Et tout de suite, ma pièce a l'air plus grande.

Ton halogène tu oublieras

La lumière de l'halogène est la plus proche du soleil. Surtout du soleil à midi un jour d'été en plein désert. C'est-à-dire écrasante. Du coup, elle n'a pas son pareil pour rendre une pièce impersonnelle, agresser les personnes qui s'y trouvent et souligner les menus défauts de décoration. Et pour couronner le tout, elle est très gourmande en électricité.

Ton porte-monnaie et ta planète tu préserveras

Ecolo à tendance fauchée, j'achète en priorité des ampoules à économie d'énergie qui consomment 20 fois moins que feu mon halogène. Elles coûtent un peu plus cher mais durent de 5 à 50 fois plus longtemps. Ce qui fait 5 à 50 fois moins de chances de me blesser en essayant de changer l'ampoule du couloir avec mes deux mains gauches.

Vous aimerez aussi
humour Pour promouvoir leur service de livraison de repas, les...
Déco La déco factory, ou industrielle selon la terminologie...
Musique En 2015, le collectif Fauve nous abandonnait laissant...
Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme