Fermer
Suivre Elleadore.com sur
S'abonner au magazine :

ElectrifyTheWorld, bar électrique et éphémère

ElectrifyTheWorld, bar électrique et éphémère

On a testé le bar éphémère de Nissan qui parle d'échange énergétique et de seconde vie des batteries. 

S’il y a un sujet qui est à la mode dans le monde de l’industrie, c’est bien le sujet de la transition écologique et énergétique. Il est sur toutes les lèvres de celles et ceux qui pensent encore que notre planète n’est pas vouée à disparaître sous un épais nuage de particules fines et de pollutions diverses.

On entend parler parfois d’une route solaire, là d’un plastique recyclable à l’infini, et pourquoi pas ici de voitures électriques à l’autonomie en perpétuelle hausse. On a d’ailleurs bien vu lors du dernier Mondial de l’Auto de Paris la guerre à la meilleure autonomie que se mènent les constructeurs entre eux.

Le constructeur Nissan fait probablement partie de ceux là, mais il ajoute une réflexion supplémentaire sur la seconde vie des batteries de ses automobiles électriques, en proposant une solution intéressante, verte, et futuriste pour ne pas gâcher les batteries en question.Les anciennes batteries des Nissan Leaf sont transformées en panneaux énergétiques, ces grosses batteries de maison qui accumulent l’électricité au moment où elle est la moins chère, (ou la plus écologique selon les préoccupations de chacun), pour la pouvoir l’utiliser quand on le souhaite. Ça prend la forme d’un grand panneau bleu qui s’accroche tel un tableau, telle une véritable powerbank de maison.

Ce projet ne concerne pas uniquement les maisons d’ailleurs, mais peut être intégré à un une démarche d'entreprise, comme c’est déjà le cas pour un datacenter normand, qui alimente une partie de leurs serveurs Internet.

C’est lors d’une soirée amusante dans un café éphémère à Paris que Nissan a montré au grand public, journalistes et influents, ces « xStorage », en jouant avec l’idée d’échange énergétique. En effet, pour consommer dans ce café, il ne fallait pas sortie sa carte bleue, mais pédaler, sauter, gigoter de façon à générer soi-même l’électricité utile à fabriquer son café.Nul doute que ces questions seront de plus en plus au centre des stratégies industrielles et marketing des grands groupes dans les années venir.

Plus d’infos sur le Nissan xStorage.

Elle adore Ses derniers articles

Vous aimerez aussi

Un architecte installe un bureau secret sous un pont de Valencia
Artiste Un lieu de travail coincé sous un pont d'autoroute......
Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme