Fermer
Suivre Elleadore.com sur
S'abonner au magazine :

Episode 2 / Dis, est-ce que tu me seras toujours fidèle ?

Note : (0 vote)
Episode 2 / Dis, est-ce que tu me seras toujours fidèle ?

J'ai continué à mener mon enquête, auprès de mon mec cette fois. J'en ai profité pour lui poser la question qui démange (et dérange).

Par une belle soirée, on mangeait des endives braisées alors forcément, j'étais d'humeur romantique. Et puis, là, je lui ai dit :

- Est-ce que tu me seras fidèle jusqu'à ce que la mort nous sépare et même après ?

- Tu re-veux des endives ?

- Non merci. Donc ?

- Bah évidemment que je te serai toujours fidèle.

- T'es un salaud, tu mens.

- Bah évidemment que je ne te serai pas toujours fidèle.

- T'es un salaud, tu m'aimes pas.

- C'est bien ce que je pensais. Tu re-veux des endives ?

C'était, à une endive près, le même échange que quand je lui avais demandé si j'étais plus belle que Monica Bellucci.

Le même genre de questions piège où les deux réponses ne sont pas acceptables, parce qu'au fond on n'aime pas le mensonge, mais on ne veut pas connaître la vérité.

 

Il a fini par briser le silence :

- A priori non, c'est pas un but dans ma vie, mais ça peut arriver sur un malentendu.

 

- Un malentendu ? Ca veut dire quoi me tromper sur un malentendu ?

Genre tu perds tes clés, tu supposes qu'elles sont quelque part dans l'organisme d'une grande blonde, t'envoies ton sexe en éclaireur et non, en fait, elles étaient dans ta poche.

C'était juste un malentendu ?

- Oui, par exemple. D'ailleurs je crois que j'ai perdu mes clés... (regard coquin et mains baladeuses).

 

 

- Bas les pattes.

- Non mais tout ça, ça veut rien dire, qu'est-ce que c'est, au juste, "tromper" ?

- Bah tu vois c'est quand ton minuscule attribut vise autre chose que le mien. C'est clair, ou tu veux un schéma explicatif ?

- Et si c'est juste un doigt (il m'a épargné le coup du whisky avant, un bon point pour lui)

 

Je rectifie :

- c'est quand une de tes extrémités vise une autre intimité que la mienne (vous noterez l'élégance de la phrase, le pari était pourtant risqué vu le contexte)

- Ah donc sucer, c'est pas tromper.

 

 

- Si, aussi.

S'en est suivi une énumération des combinaisons possibles en fonction des facteurs extrémités/orifices, dont je vous épargnerai ici les détails dans un souci évident de bienséance.

Toujours est-il que j'en ai conclu que la seule possibilité que je lui donnais, c'était de mettre son doigt dans le nez d'une autre.

Je l'ai joué plutôt finaude, a priori s'il s'avisait de mettre son doigt dans le nez de la première venue, les chances pour qu'elle donne suite sont maigres.

 

Après il m'a dit :

- Et toi ?

- Quoi moi ?

- Est-ce que tu me seras fidèle toute la vie jusqu'à ce que la mort nous sépare et même après, et ça commence où tromper, pour toi ?

J'ai repensé à mon légionnaire. A force de me poser ces questions pour lui, de m'interroger sur ses intentions, j'en avais oublié de me poser la question à moi-même. Alors je lui ai répondu :

- Tu re-veux des endives ?

Lire la suite :* Edito : Dans la vie, je suis quelqu'un de fidèle* Episode 1 / Le jour où j'ai hésité à tromper mon mec* Episode 3 / Tromper mon mec, ok. Mais avec qui ?* Episode 4 / Infidélité : le dire, le savoir... ou pas ? Ce qu'en disent les autres !* Vidéo : Micro trottoir : vous et l'infidélité

Vous aimerez aussi
Geekette Cette campagne de publicité a gagné le Lion d'Argent au...
art Avec du sable et des feuilles d’or, Tim Bengel réalise...
shopping Mal au dos ? Douleur dans la nuque ? Et si vous essayiez...
Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme