Fermer
Suivre Elleadore.com sur
S'abonner au magazine :

Grands frissons au Costa Rica

Grands frissons au Costa Rica

 

La femme de Tarzan ? C'est moi !

Mais je ne suis pas au bout de mes peines ! De l'autre côté du pays, au cœur du parc national du volcan Arenal, je me suis essayé au sky trek, en surfant à la cime des arbres. Une odyssée à 150 mètres de hauteur, dans la canopée de la forêt tropicale humide.

Je vous laisse imaginer le vertige...

Première étape : revêtir l'équipement similaire à l'alpiniste : casque, baudrier et gants de sécurité. Avec un peu d'appréhension, je franchis le pont : très haut, très étroit et soumis aux aléas du vent... J'arrive sur la première plate-forme : de là, on tire un câble qui semble se perdre dans la jungle. Où ai-je mis les pieds, bon sang ?

Munie d'un harnais et accrochée à un câble par une poulie, le guide me pousse et je me laisse glisser.

Sensation agréable de vitesse, frôlement des arbres, prodigieux silence, immensité de la forêt. La première grosse frayeur essuyée, j'ai fini par prendre du plaisir. Pendant quelques temps, je me suis même prise pour Jane, m'entendant hurler les cris de Tarzan ! Sensations garanties !

Le volcan Arenal est le meilleur des spas

Pour me décontracter, un petit saut dans les sources d'eau chaude et les vapeurs thermales du volcan Arenal (40 degrés). Au milieu d'une végétation dense, orchidées et fleurs tropicales, se cachent bassins, grottes naturelles, sources et cascades. Délicieux et mémorable bain de chaleur.

Si le jardin d'Eden existait, je le localiserai sans aucun doute là-bas.

Quoi de mieux qu'observer le volcan Arenal, toujours en activité, un cocktail à la main et les pieds dans ces eaux fumantes ? En nocturne sous les étoiles, par ciel dégagé, j'ai pu voir ses coulées de lave incandescente qui dévalent la montagne, accompagnés de grondements sourds et de nuages de fumée.

Comment je me suis prise pour Kelly Slater

Le lendemain, j'ai décidé de me mettre au surf. Quitte à faire le plein de sensations, autant y aller à fond.

Bon je n'ai pas non plus bravé la Salsa Brava, spot de surf réservé aux plus aguerris. Moi, je me suis simplement risquée sur la Playa Tamarindo. De petites vagues idéales pour une débutante. Et après une journée de plage bien méritée, un petit verre en terrasse pour observer caïmans et crocodiles qui se donnent rendez-vous à 17 h dans l'estuaire. Pas farouche pour un sou, la bête s'est avancée à quelques mètres de moi. Jusqu'à me faire reculer ! Moi, Jane ! Mais bon il faut bien rentrer à un moment donné...

Page suivante, je vous donne toutes mes bonnes adresses...

 

Sur le même sujet

Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme