Fermer
Suivre Elleadore.com sur
S'abonner au magazine :

J'ai écouté le nouveau Muse

J'ai écouté le nouveau Muse

Le dernier Muse est sorti et voici mon avis !

Je suis une fan inconditionnelle de Muse depuis leur début et évidemment, je n’ai pas pu m’empêcher de donner mon avis sur leur dernier album.

Drones, le nom de ce dernier album sorti le 8 juin, est selon le groupe un retour aux sources, avec principalement le trio basse - guitare - batterie, cher au groupe. Ce dernier album possède également une thématique, en “explorant le parcours d’un être humain, de son abandon et sa perte d’espoir, de son endoctrinement par le système qui fait de lui un drone humain, jusqu’à la défection éventuelle de ses oppresseurs” dit Matthew Bellamy.

Ce que je pense de cet album ? Je trouve cet album mieux que les deux précédents, Resistance étant celui que je déteste le plus chez Muse. On retrouve en effet ces sonorités que j’aimais tant dans les premiers temps, le début de Defector me faisant penser à Dead Star, Psycho et The Handler me faisant carrément kiffer. Si l’ensemble est bon, certaines chansons me font dire “ouais, c’est pas du Muse de 2001”, rien qu’à en juger par Mercy ou Revolt par exemple que je trouve trop fade, trop pas Muse, ou les envolées lyriques digne d’un moine sur Drones. Là je me demande où est le trio du début tant convoité par Matt et ses compères. Bref, certaines incohérences sont à noter dans cet album.

Alors oui, ce cru 2015 est meilleur que ce que Matthew, Dominic et Christopher nous avaient pondu depuis 2009 mais de là à dire que c’est revenir aux débuts, je trouve cela un peu abusé. Reste à voir ce que cela donne en concert !

Elle adore Ses derniers articles

Vous aimerez aussi

Moby dévoile un album 100 % gratuit
Musique Moby propose More Fast Songs About the Apocalypse, son...
5 bonnes raisons d'aller en Toscane
Voyage Vous avez toujours eu envie de découvrir la Toscane ?...
Séries TV : Celles qui reprennent en Septembre
Séries Le sujet est difficile, mais il faut en parler : l’été...
Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme