Fermer
Suivre Elleadore.com sur
S'abonner au magazine :

Kathrine Switzer a permis aux femmes de pouvoir courir des marathons

Note : (0 vote)
Kathrine Switzer a permis aux femmes de pouvoir courir des marathons

Il y a 50 ans, Kathrine Switzer bravait les autorités pour pouvoir courir le marathon de Boston. Cette femme a marqué l'histoire de ce sport.

La première fois que Kathrine Switzer s'est retrouvée sur la ligne de départ du Marathon de Boston, elle avait dû s'inscrire en trichant, seule femme dans une course jusqu'alors toujours exclusivement masculine. Elle avait 20 ans et était soutenue dans sa démarche par son compagnon et son entraîneur sportif. 

Pendant les premiers kilomètres, tout se passe bien. Quand les passants de l'époque s'aperçoivent de la présence d'une femme parmi tous ces sportifs, ils sont étonnés et l'encouragent ! Et puis arrive le moment où tout bascule. Un des officiels de la course note sa présence à son tour, il tente alors de sortir la jeune femme de la route et essaye de lui déchirer son dossard, portant le numéro 261. Son petit ami intervient pour la défendre. A ce moment-là, Kathrine comprend que c'est sérieux, qu'elle s'est engagée dans un combat qui dépasse son individualité. Elle reprend la course avec l'idée inébranlable de finir ce marathon coûte que coûte, pour que personne ne puisse prétendre que les femmes ne sont pas capables de courir 42 kilomètres ! Elle terminera en environ 4 heures et 20 minutes.

Une grande victoire pour l'égalité sportive

L'histoire aurait pu en rester là si un photographe n'avait pas réussi à immortaliser la scène. Cet homme c'est Harry Trask, photographe du Boston Traveler (lauréat du Prix Pulitzer en 1957). Par lui, l'affaire devient médiatique, la jeune femme une icône et le débat commence enfin. Il faut savoir qu'on argumentait à cette époque qu'un tel effort demandé à une femme pourrait lui faire tomber l'utérus, grossir ses jambes de façon monstrueuse ou faire pousser des poils sur sa poitrine...

5 ans plus tard, les femmes sont autorisées à participer au marathon de Boston et d'autres ne tardent pas à suivre !

Un demi siècle plus tard...

Lundi dernier, soit cinquante ans plus tard, Mme Switzer âgée de 70 ans est revenue sur la ligne de départ du Marathon de boston, portant le même dossard symbolique 261. Cette éternelle sportive a bouclé la course en quatre heures, 44 minutes et 31 secondes dans sa tenue complète "le dossard, le eye-liner, le mascara et le rouge à lèvres ". Mme Switzer a déjà participé à 40 marathons et visiblement n'a rien perdu de sa forme. 

Mais cette fois, elle était loin de la seule femme à courir. Plus de 12 300 femmes ont commencé la course - y compris les membres de la 261 Fearless Boston Marathon Team, une organisation Mme Switzer a commencé pour encourager les femmes à la suivre

Sur Facebook, peu de temps après la course, Mme Switzer a déclaré: "I finished, like I did 50 years ago. We are here to change the life of women. Just imagine what's gonna happen in 50 years!"

"J'ai fini ce marathon, comme je l'ai fait il y a 50 ans. Nous sommes ici pour changer la vie des femmes. Imaginez ce qui se passera dans 50 ans!"

 
Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme