Fermer
Suivre Elleadore.com sur
S'abonner au magazine :

Les banquier sont-ils nos parents ?

Note : (0 vote)
Les banquier sont-ils nos parents ?

Parfois on les craint. Ils sont maitres de notre argent, ils peuvent refuser de nous en donner même. Est-ce que nos banquiers sont nos parents une fois que nous sommes adultes ?

Je ne sais pas pour vous mais personnellement je déteste mon banquier, je pense le détester de tout mon être. Je ne suis pas une personne qui est régulièrement à découvert, je suis plus la fourmi que la cigale donc je ne devrais pas me sentir mal quand je pense à mon banquier et pourtant… 

Quand j’essaie de me raisonner j’ai conscience que c’est complètement ridicule de penser ainsi.

En effet, on l’oublie trop souvent  mais nous sommes le client et le banquier est notre gestionnaire, prestataire, partenaire, utiliser le mot que vous souhaitez mais nous sommes les clients et malgré cela, les banquiers nous prennent toujours de haut. C’est étrange comme attitude !

C’est quand même hallucinant quand on y réfléchit. Vous imaginez votre médecin être suffisant lorsqu’il vous parle ? Pourtant vous êtes les clients et contrairement à ces maitres de la finance, on leur confie notre  santé, ce qui est légèrement plus engageant que de l’argent…

Mais non, le banquier se croit fort, il est au dessus de vous et il peut mal vous parler, c’est son « droit ». J’imagine qu’au cours de leurs études, ils ont des matières dédiées au mauvais traitement des clients, je ne vois pas d’autres explications à ce phénomène répandu à travers la France.  

Peut être devrions nous entamer une lutte collective pour rétablir l’ordre des choses… 

Je vous laisse, je vais prendre une rendez-vous avec mon banquier pour lui expliquer ma vision de la relation client :) 

Vous aimerez aussi
shopping Le ReTuna Galleria est un centre commercial dédié aux...
amour Un an auparavant, son amoureux lui avait offert sa bague...
shopping Mal au dos ? Douleur dans la nuque ? Et si vous essayiez...
Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme