Fermer
Suivre Elleadore.com sur
S'abonner au magazine :

Les bourdes du premier rencard

Note : (0 vote)
Les bourdes du premier rencard

Le premier rencard, c’est l’occasion de nous faire un make-up de déesse, sortir la robe à faire pâlir de jalousie toutes nos copines et globalement, paraître à notre avantage.

Pourtant, même avec la répartie facile et notre aisance naturelle
(ahem), on n’est jamais à l’abri de quelques couacs. Briller dans cet exercice
est d’autant plus compliqué qu’on l’avait relégué à nos années étudiantes.
Seulement voilà, la relation de notre vie qui tombe à plat n’est pas un mythe
et revenue au point de départ, attablée avec un charmant inconnu, il faudrait
mieux éviter de gaffer façon Bridget Jones. Du coup, on vous a répertorié les
bourdes les plus courantes en vous les déconseillant fort, bien entendu. 

- Le repas épicé qui nous fait couler le nez jusqu’au
dessert, on évite clairement. Parce que de mémoire de femmes, se moucher à
répétition n’a jamais été un atout séduction puissant.

- On essaie d’avoir de l’éducation et donc de prendre des
plats faciles à manger. La tache de bolo en plein sur notre chemisier blanc par
exemple, c’est non. Et dans la même veine, on fait très attention avec le vin
rouge aussi (en plus, être saoule nous fait beaucoup trop parler).

- Le postillon qui surgit de notre bouche en plein milieu d’un dialogue
culturel pointu, c’est un peu tue-l’amour mais pardonnable. Tout comme le
bégaiement. Moins en revanche si on les fait suivre d’un rire idiot.

- La jupe coincée dans le collant de retour des toilettes
n’est pas un gag mais une atroce et trop courante réalité. Alors autant entamer
les vérifications plutôt deux fois qu’une. Ce n’est pas du tout de cette façon
que l’homme doit voir notre lingerie pour la première fois !

- Au moment de quitter le resto, on est un certes engourdie
par ces deux heures assises mais hors de question que notre talon de 12 fasse
céder notre cheville : les gestes mesurés sont appréciés. Et si on n’a pas
confiance, on opte pour des ballerines.

- Si après toutes ces bévues, l’homme daigne nous embrasser,
il serait vraiment dommage d’avoir une quinte de toux pile à ce moment là. La
meilleure astuce est de ne pas laisser la timidité prendre le dessus parce que
c’est encore elle qui nous fait paniquer et commettre les plus belles bourdes.

On allait toutefois oublier l’essentiel : ces petits
moments de solitude ne nous rendent pas seulement maladroite mais aussi
attachante. Alors si le gentleman s’arrête
là, c’est qu’il n’en était pas tout à fait un et assurément pas pour nous. Next 

Vous aimerez aussi
Ciné Toutes les scènes les plus importantes de Severus Rogue...
Food Le projet Edible Growth présente un prototype de...
DIY C'est l'anniversaire de Renaud, qui bosse au service...
Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme