Fermer
Suivre Elleadore.com sur
S'abonner au magazine :

Lettre à celle que j'étais à 18 ans

Note : (0 vote)

A défaut de remonter le temps pour me le dire à moi-même...

Lettre à celle que j'étais à 18 ans

Inspirée par un post sur le blog de Jade From Paris

Chère moi de 18 ans,
Si je me souviens bien de l'été 2008, c'était celui de la panique. Ton bac en poche, tu t'apprêtais à déménager, quitter ta mère, tes frères, tes amis. Direction ? Paris. Une nouvelle école où tu ne connaîtras personne. Un petit frère et une petite soeur qui ont hâte de te voir arriver. Une nouvelle école où tu ne connaîtras personne.
Calme-toi. Ne panique pas. Tout va bien se passer. Ces trois années de licence vont t'apprendre plein de choses. Tu vas y rencontrer trois personnes qui, 7 ans plus tard, sont toujours dans ta vie, pour ton plus grand bonheur.
Tu vas aussi faire les stages les plus chouettes du monde, te découvrir
des passions pour des choses que tu n'aurais jamais imaginées.
Tu vas t'inscrire sur Twitter aussi. Avec beaucoup d'hésitations. Fais-le !
Tes plus belles rencontres, les gens avec qui tu passes le plus de
temps et l'homme qui partage ta vie sont dessus, et ils n'attendent que
toi. Tu vas même finir par aimer Paris, crois-moi. Pas la ville, non. Mais ses lumières, et surtout les quartiers que tu fréquentes avec tes nouveaux amis. Même si tu n'oublieras jamais Lyon, et ceux que tu as laissés là-bas. Tu ne garderas pas tous tes amis, mais ceux qui ont le plus de valeur sont toujours là, et le seront toujours.
Tu vas voyager, encore. Beaucoup. Tu détesteras Bordeaux, mais tu tomberas plus amoureuse de Londres que jamais. Tu vas réaliser tes rêves d'ados, comme te faire tatouer, piercer, avoir les cheveux roses et même verts. Tu n'aimeras plus vraiment le foot, mais ce n'est pas si grave.
Et puis, surtout, tu feras le plus beau métier du monde. Ta passion, tu l'as trouvée très tôt, et chaque jour te confirmera un peu plus que tu as choisi la bonne voie. Continue à écrire. N'hésite pas à faire un master, tu vas y rencontrer certains de tes meilleurs amis. Continue à travailler dur, tu vas très vite y prendre goût, et dans quelques années, tu seras même chef d'entreprise (qui l'eut cru ??).Et l'amour dans tout ça ? Tu seras beaucoup déçue, mais tu apprendras de tes erreurs. Jusqu'au jour où tu ouvriras une porte, et derrière, il y aura l'homme de ta vie. Celui qui, 3 ans plus tard, te mets toujours des papillons dans le ventre à chaque fois qu'il t'embrasse.Chère moi de 18 ans, aujourd'hui j'en ai 25.Et je peux te le dire : la vie est belle !

Vous aimerez aussi
Insolite Une rencontre au sommet pour les docteurs les plus...
Culture Nicolas Bruno s'endort comme nous tous, mais quand il...
Musique En voilà un duo particulièrement touchant et une super...
Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme