Fermer
Suivre Elleadore.com sur
S'abonner au magazine :

Luciole se raconte en objets

Luciole se raconte en objets

Sa bouilloire bienfaitrice

C'est une bouilloire électrique Pylônes.

Comme j'avais littéralement flashé dessus, ma mère a eu l'idée de me l'offrir pour Noël 2007.

C'est mon premier objet de cette marque. Depuis, j'en ai eu d'autres. La bouilloire est mignonne et très utile pour moi. En ce moment, pour ma voix un peu fragile, je bois beaucoup de thé et d'infusion de thym avec du citron. Je l'utilise toute la journée. Je ne mettrai pas du Pylônes partout chez moi, mais par petites touches, c'est joli. J'ai déjà un plateau, des coquetiers, une pince à épiler en forme de petite bonne femme. J'adore.

Ses cadres "made in family"

Mes grands-parents sont d'origine espagnole. Lors d'un voyage en Espagne pour rendre visite à ma famille, j'ai ramené ces trois cartes postales de photos noir et blanc.

Ma mère a réalisé les cadres. Il y en a d'ailleurs partout chez mes parents !

Au lieu d'en ramener un de ma chambre d'ado qui était dans des tons de turquoise, violet, jaune citron et vert pomme, j'ai préféré trancher. En déménageant à Paris, j'ai donc opté pour des tons chauds : orange, rouge, jaune. Ma maman a fait les coussins, les rideaux et a eu l'idée de récupérer des bandes du tissu qu'elle a utilisé pour la déco des cadres.

Sa guirlande talisman

Je l'ai achetée chez Fly début 2007 quand j'ai emménagé. J'aime bien le coin qu'elle éclaire.

Quand je l'allume, on dirait des petites lucioles.

Si mon appartement était plus spacieux, j'installerai plus de lampes au sol. J'ai accroché à côté de cette guirlande deux petites œuvres d'art. Une, en papier collé, que l'on m'a offert mais je ne me souviens plus du nom de l'artiste. En dessous, c'est une œuvre d'un photographe, Nicolo Redelli, et d'un slameur, mon compagnon Nicolas Attal. Ils ont exposé la semaine dernière une série d'installations autour de photos et de textes.

Sur le même sujet

Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme