Rechercher
Menu

Mes (fabuleuses) galères à Cuba

La galère : le plan, c'était de passer quatre jours à Maria la Gorda, à la pointe de l'île "crocodile", à bronzer, nager, plonger, bref : buller ! En vrai : un jour à glander la serviette sur le sable et à me baigner dans l'eau turquoise, les trois suivants à ne pas dormir et à me gratter jusqu'au sang à cause des millions de "jejenes" (mouches de sable) qui m'ont piquée partout sur le corps.

(Photo hyper trompeuse : dessus, on ne voit pas les mouches de sable assassines !)

Pourquoi ça valait finalement le coup : à ne plus vouloir mettre un orteil sur la plage, j'ai passé beaucoup de temps à méditer sur le balcon de notre chambre les yeux perdus dans la mer des Caraïbes.

Au bout d'un énième coucher de soleil splendide, je comprends une chose : parfois, c'est bien, de prendre le temps de se recentrer et de ne rien faire.

(Ou d'essayer tous les modes de son appareil photo et de pouvoir immortaliser un ciel multicolore !)

Pas mal, non ?

Là encore, je ne me doute de rien...

Méditation...

Ouah !

Sur le même sujet

Mes (fabuleuses) galères à Cuba
Question préparation de voyage, il y a des filles qui...
Cet homme sculpte un arbre mort de façon fabuleuse !
Au lieu de décapiter l'arbre mort devant sa maison, cet...
Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme