Fermer
Suivre Elleadore.com sur
S'abonner au magazine :

Montre-moi ta conche, je te dirai qui tu es

Montre-moi ta conche, je te dirai qui tu es

Dans cette ville de bord de mer, je n'avais jamais mis les pieds. Et j'étais apparemment la seule, en salle de rédaction. Un peu piquée au vif, j'ai décidé d'y faire un tour et j'y ai glané des infos !De quelle station balnéaire s'agit-il ? À vous de le deviner.

1. Je suis une station balnéaire très appréciée des Parisiens, mais aussi des Bordelais. Je me situe sur la côte Atlantique, entre le plus petit estuaire de France et le plus grand estuaire d'Europe.

3. On m'aime pour la diversité de mes plages : longues et de sable fin, ou plus intimes, bordées de pins et découpées de rochers.

5. C'est sur mon littoral qu'à la fin du XIXe siècle, le tout-paris s'adonne aux premiers bains de mer.

Je deviens ainsi un fleuron de l'architecture Belle Epoque. C'est ici qu'Emile Zola se prend de passion pour la photographie... Et pour la lingère de sa femme, la jolie Jeanne.Sarah Bernhardt et Sacha Guitry comptent également parmi mes fidèles.

7. On reconnaît mes rivages aux petites cabanes de pêcheurs sur pilotis qui le jalonnent : les carrelets.

2. On me nomme capitale de la Côte de Beauté.

4. Jusque dans les années 30, un de mes ports se rend célèbre pour sa pêche à l'esturgeon sauvage, au point d'en devenir la capitale du caviar. C'est sur mon bord de mer que Picasso se réfugie en 1939, à l'annonce de la guerre. La villa qu'il occupe donne vue sur Le café des Bains : il le peint en août 1940.

6. On me pare alors de grands hôtels aux façades victoriennes et de riches villas de style Renaissance.

8. Mon pays possède aussi le premier port ostréicole de France.

Après 4 années de culture, mes huîtres sont affinées en claires, puis dégustées dans les meilleurs restaurants de fruits de mer.

Sur le même sujet

Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme