Fermer
Suivre Elleadore.com sur
S'abonner au magazine :

Pas facile d'être le " petit dernier " !

Pas facile d'être le " petit dernier " !

Pour qu'il puisse s'épanouir, toute la famille et surtout les parents doivent être conscients de cette place particulière, pas facile à assumer

Pour qu'il puisse s'épanouir, toute la famille et surtout les parents doivent être conscients de cette place particulière, pas facile à assumer

Pour l'aider à faire sa place dans la famille et pour que les liens ne soient pas trop " distendus " entre les " grands " et le dernier, vous devez parfois vous faire violence pour qu'il se sépare vite de vous.- Ne le " chouchoutez " pas trop. Lui aussi doit apprendre à se débrouiller seul, comme les deux premiers l'ont fait avant lui. Lui aussi doit se sentir stimulé par l'épanouissement de ses aînés et ressentir l'envie d'être grand.- Ne soyez pas trop exclusive avec lui. Sauf si l'écart entre lui et ses aînés est important, cela peut très vite engranger des réactions de jalousie de la part de ces derniers, qui lui envient l'affection que vous lui portez. Votre benjamin souffrira forcément de cette jalousie, exprimée ouvertement ou non... et qu'il trouve injuste. Il risque de s'en vouloir et inconsciemment de vous en vouloir... Au pire, il peut décider de se couper de vous et de la famille pour ne pas souffrir des sentiments qu'il occasionne.- Encouragez-le à prendre son indépendance et à partager ses expériences et ses interrogations avec ses frères et soeurs. Cela resserrera les liens et donnera confiance en votre enfant qui pourra bénéficier de l'expérience des plus grands.

En un mot, encouragez-le à vous quitter le plus tôt possible sinon cela prendra plus de temps que pour les autres.

Elle adore Ses derniers articles

Vous aimerez aussi

De nouvelles infos sur le parc Star Wars de Disney
Ciné Le projet a bien avancé. On vous raconte tout !
Faire une invitation pour boire un thé
DIY Envie d'une pause créative ? Les tutos rigolos du boulot...
100 ans de pauvreté en 1 minute
Mode Un siècle de pauvreté française défile devant nous
Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme