Fermer
Suivre Elleadore.com sur
S'abonner au magazine :

Pourquoi suis-je encore sur Facebook ?

Pourquoi suis-je encore sur Facebook ?

C'est une question que je me pose régulièrement : je fais quoi au juste sur ce réseau social ? Voici quelques éléments de réponse.

Ah, Facebook. Je me rappelle si bien de l'époque à laquelle j'ai découvert ce site. J'étais au lycée, et pour moi, c'était un outil tout simplement magique.
Je postais tout - et surtout n'importe quoi - sur mon profil,
retrouvait des amis, testait toutes les applications possibles et
inimaginables...
Puis je me suis lassée.
Je continue à consulter régulièrement la page d'accueil pour savoir ce
que font mes amis, mais je poste de plus en plus rarement. Des articles généralement. Des photos aussi. J'organise parfois même un événement ! Moi, l'accro à Internet et aux réseaux sociaux, je me désintéresse totalement de Facebook.
Et pourtant, cela ne m'empêche pas d'y aller, et je n'ai aucune envie de supprimer mon profil. Pourquoi ? Et bien, pour deux raisons.
Pour garder contact avec mes proches
Ma famille à Lyon, en Bretagne ou au Canada, l'une de mes meilleures amies à Washington, mon cousin en Australie...
Mes proches sont éparpillés un peu partout dans le monde et Facebook
reste encore le meilleur moyen de garder contact avec eux, de savoir ce
qui se passe dans leur vie et de suivre leurs aventures.
Pour stalker
Dans mes amis, des dizaines de personnes à qui je n'ai pas parlé depuis des années. Des camarades de collège, lycée, université. Pourquoi les garder ? Simplement pour savoir ce qu'ils deviennent.
C'est peut-être méchant, mais savoir que ma pire ennemie de primaire
est au chômage et n'arrive pas à garder un job à cause de son attitude,
ça me réjouit.
Et vous, pourquoi aimez-vous Facebook ?

Elle adore Ses derniers articles

Vous aimerez aussi

La nouvelle saison d'American Horror Story fait déjà flipper les téléspectateurs
Séries Décidément, Ryan Murphy a un don pour l'angoisse. Avec...
Pourquoi je vais ENCORE regarder Secret Story
Culture Cette émission est mon petit plaisir coupable, et je...
3 Glaciers artisanaux pour les amoureux de glaces
astuces Les becs sucrés le savent pertinemment : il n’y a pas...
Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme