Fermer
Suivre Elleadore.com sur
S'abonner au magazine :

Top 3 des couleurs qui nous influencent le plus

Top 3 des couleurs qui nous influencent le plus

Vous allez en voir de toutes les couleurs... !

C’est un fait avéré, les couleurs ont un impact direct sur notre comportement. De manière intuitive, nous allons associer certaines couleurs à une émotion. D’ailleurs, souvenez-vous enfant, on adorait ces bagues qui changeaient de couleurs selon notre « mood » : Rouge quand on était en colère, bleu lorsqu’on était apaisé, …

La chromothérapie s’est même développée pour prodiguer des soins par l’usage des couleurs !

1. Rouge

Le rouge, vous l’aurez deviné, est traditionnellement associé au danger, à la colère, bref que des choses pas très positives en somme ! C’est pour ça que le sens interdit est rouge ou que le taureau fonce tête baissé –en mode pas content du tout du tout- sur un drap de cette même couleur. Instinctivement, nos sens réagissent d’une certaine façon et répondent à ce que nos yeux voient. En l’occurrence, notre cerveau n’est pas fana du rouge !

2. Rose

Plusieurs études ont été menées sur cette couleur. Il semblerait que le rose aurait un effet particulier sur nous ! Il a été démontré que des prisonniers placés dans une cellule repeinte en rose bonbon était moins sujets à la violence ou à d’autres types de pulsions primaires. En effet, les études ont révélé que le rose permettrait de calmer l'humeur et de réduire l’agressivité. Plusieurs prisons ont dorénavant certaines de leurs cellules roses mais cette démarche reste encore que peu étendu. Quoi qu’il en soit, le rose aurait des ondes positives sur nous et permettrait de relâcher nos muscles ! Sympathique non ?

3. Bleu

Le bleu est spontanément associé à la tranquillité. Cependant contrairement à ce que l’on pourrait penser cette couleur ne facilite pas du tout à l’endormissement. En effet, une étude récente a mis en place un test pour évaluer quelles étaient les meilleures conditions pour s’endormir. Diverses méthodes ont été testées sur un panel : lecture d’un livre, jeu sur smartphone, etc. Sans surprises, le test a mis en évidence que le smartphone était une chose à éviter avant de dormir mais pas pour la raison que l’on pense ! En effet, l’étude a démontré que les responsables de l’excitation étaient les faisceaux lumineux bleus qui avaient un impact nocif sur notre sommeil. Alors on réfléchit avant de repeindre toute sa chambre en bleu !

Sophia B.
Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme