Fermer
Suivre Elleadore.com sur
S'abonner au magazine :

Un week-end... à l'école !

Note : (0 vote)

Nostalgie, quand tu nous tiens... Que diriez-vous d'un week-end en amoureux dans l'ambiance doucement surannée des écoles d'antan ? Direction la maison d'hôtes Le Préau de l'horizon.

Un week-end... à l'école !

En choisissant votre chambre, vous n'échapperez pas non plus au vocable scolaire. Trois sont en rez-de-jardin : - la Littéraire esquisse une belle douceur aux tons clairs et naturels, avec une élégante salle de bain et une immense douche. - avec l'Artistique, vous optez pour la douceur parme. - l'Histoire-Géo affiche en bleu comme une idée de voyage... Son atout : une baignoire d'angle ! - quant à la Scientifique, au rez-de-chaussée, elle joue la carte des couleurs acidulées. Un microscope repose sur la table de nuit et la douche se devine derrière des carreaux transparents.

Enfin, le loft ! Anne l'a baptisé "le Dortoir".

Lumineux, niché sous les toits, il fut auparavant l'atelier d'un artiste peintre japonais. Du rouge et du blanc, un magnifique parquet de chêne sombre, des luminaires graphiques, un paravent en fer forgé, une cuisine à carreaux rouges. L'endroit, qui se loue en gîte, a du tempérament ! On y passerait bien une petite semaine...

Sous le préau qui autrefois accueillait rires et jeux, Anne dresse les tables du petit déjeuner. Quand le beau temps s'y prête, bien sûr.

Les yeux perdus dans les eaux du Lot qui coule au pied de la colline, vous dégustez les gourmandises maison : cookies, madeleines, cake à l'orange, pain perdu, muffins, scones.

Et des confitures concoctées par Anne ou sa maman, selon la saison et... l'inspiration ! Oranges, prunes, mûres, tomates vertes, nectarines-lavande, groseilles... Sans oublier les incontournables pruneaux d'Agen (on se trouve en plein cœur du terroir !).

En clin d'œil, Anne a épinglé dans la salle du petit déjeuner (pour les jours de fraîcheur) une affiche qui rappelle les règles de bonne tenue :

"Il est défendu de cracher à terre, d'essuyer les ardoises en crachant dessus, de mouiller ses doigts dans sa bouche pour tourner les pages des livres et des cahiers...".

Mais pas d'inquiétude : dans cette maison d'hôtes, on ne distribue plus les coups de baguette. On les a remplacés par des sourires et de bonnes adresses locales...

Pour y aller...

En voiture : 50 min. de Cahors, 1 h 45 de Bordeaux, 1 h 30 de Toulouse.Par le train : correspondance depuis Agen ou Périgueux.Par avion : aéroport d'Agen à 40 min. (vol à partir d'Orly) et aéroport de Bergerac à 50 min.

Vous aimerez aussi
On adore Voilà une histoire comme on les aime, bienveillante et...
Culture Cette fabuleuse artiste française qui s’est propulsée...
humour En fin d'année, les écoles américaines publient des...
Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme