Fermer
Suivre Elleadore.com sur
S'abonner au magazine :

W Hotel, le repaire de Kate Moss

W Hotel, le repaire de Kate Moss

La chaîne hôtelière W, référence trendy dans le monde ne déroge pas à son esprit avec son bar glam Wyld, en plein coeur de Soho.

La chaîne hôtelière W, référence trendy dans le monde ne déroge pas à son esprit avec son bar glam Wyld, en plein coeur de Soho.

W comme Wyld ou comment devenir un fille "sauvage chic" ! Dans le club privé du W Hotel, sobrement appelé Wyld Bar, les silhouettes ultra-lookées laissent parler leur animalité festive.

En plein coeur de Leicester Square, cette adresse confidentielle hype est un aimant à clubbers. La liste des aficionados parle d'elle-même : Kate Moss, Alexa Chung, Pixie Geldof et autres happy few s'y pressent dès la nuit tombée.

Copyright photo : Spice market, W Hotel

Pour y accéder, il faut montrer patte blanche à l'entrée (carrément disco avec ses boules à facettes suspendues par dizaine). De quoi devenir Wild aussi comme Mark Ronson et Juliette Lewis : des habitués.

On se faufile entre les célébrités et on débarque même un peu plus tôt pour dîner dans le resto Spice Market, au rez-de-chaussée. Déco léchée dans les tons noir et safran dans laquelle on déguste une cuisine fusion asiatique délicieuse.

Copyright photo : Dounia Zakari

Vous pourrez prolonger la nuit dans l'une des chambres de l'hôtel, toutes classées selon trois catégories : wonderful, spectacular et fabulous.

Copyright photo : W Hotel

Wonderful, spectacular et fabulous : trois mots qui résument l'esprit W !

L'astuce : pour éviter les longues files d'attente devant le Wyld Bar, préférez un jour de semaine... très très tard en soirée.

Plus d'infos : www.wlondon.co.uk

Elle adore Ses derniers articles

Vous aimerez aussi

5 choses à faire absolument à New York
Voyage Si vous avez l'occasion de vous rendre à la Grande...
Séries TV : Celles qui reprennent en Septembre
Séries Le sujet est difficile, mais il faut en parler : l’été...
Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme