Contribution de
delphine_cadhilac
Beauté   Soins  

J'ai testé deux nouveaux épilateurs (vraiment) surdoués !

En tant que journaliste beauté, je me méfie des prétendues nouveautés "révolutionnaires" que l'on me présente tous les ans. Il ne faut pas rêver, les innovations sont souvent très limitées. Mais là, j'ai été bluffée...

J'ai testé deux nouveaux épilateurs (vraiment) surdoués ! © Braun
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Je me méfie des prétendues nouveautés "révolutionnaires" que l'on me présente tous les ans. Les innovations sont souvent très limitées. Mais là, j'ai été bluffée...

Test 1 # Soft Extreme de Calor Beauty

La promesse ?

Zéro douleur grâce à un accessoire inédit.

Ce que j'en pense ?

La même promesse que pour tous les produits concurrents ! Et finalement ce que l'on attend de n'importe quel épilateur : souffrir le moins possible. Et souvent, on est assez déçues...

La nouveauté ?

Un double-système antidouleur issu de la collaboration de la marque avec un neurologue spécialisé dans l'étude de la sensibilité corporelle. Il a fallut 5 ans de recherche pour le mettre au point.

épilateur Soft Extreme Calor

Ce que j'en pense !

Une bonne idée que d'avoir fait appel à un tel spécialiste pour équiper l'appareil. Au moins, je me dis qu'il sait de quoi il parle (contrairement à certains discours marketing).

Je sens que je vais être agréablement surprise...

La technologie ?

L'arrachage du poil et la sensation de brûlure qui en découle sont les deux causes de la douleur pendant une séance d'épilation.

Cet épilateur est donc muni d'une barrette désensibilisante de 10 billes qui effectue un mouvement de va-et-vient très rapide sur la peau pendant l'arrachage. A chaque mouvement, les billes envoient des micro-impulsions dans la peau qui désactivent les transmetteurs de douleur au cerveau.

En résumé, la barrette endort les capteurs de sensation. Et pour compléter cette action, un souffle d'air rafraichissant apaise en continu l'échauffement cutané.

Mon test !

Je ne suis pas très douillette sur les jambes, alors je démarre illico par l' épilation du maillot , qui pour moi est vraiment le test clé. Je n'ai jamais trouvé d'appareil qui ne me fasse pas grimacer... J'enclenche l'accessoire zone sensible qui réduit le nombre de pinces visibles pour protéger la peau, et j'attaque, un peu anxieuse...

Premier bon point, le design de l'appareil épouse parfaitement les courbes de mon corps, pour ne manquer aucun poil. D'autant qu'avec la petite lumière, impossible de laisser des rescapés. Je ne ressens aucune douleur, du coup je pense que je m'y prends mal et que rien ne se passe. Et là, ô surprise : plus un poil ! Place nette, sans aucun picotement.

La seule chose que j'ai vraiment sentie : les vibrations mécaniques de la barrette et le souffle d'air, qui n'est vraiment pas un gadget.

Verdict ?

Douillette ? Foncez ! C'est vraiment incroyable.

S'il fallait chipoter ? Vraiment pour faire une petite critique : le pinceau nettoyant est un "poil" trop petit... !

Soft Extreme de Calor Beauty, à partir de 69,99 euros

Test 2 # Silk-Epil 7 Skinspa de Braun

La promesse ?

Une peau encore plus douce avec une séance d'exfoliation précédant l'épilation, d'où le nom de Skinspa, évocateur d'un vrai programme beauté.

Ce que j'en pense ?

On a toujours recommandé de faire un gommage avant de s'épiler pour éliminer les cellules mortes et déloger les poils incarnés. Donc si on nous facilite la tâche, tant mieux !

La nouveauté :

Une tête exfoliante de 10000 filaments, adaptée aux courbes féminines, et 4 fois plus performante qu'un gommage manuel quand elle est utilisée sur peau humide.

Du côté de l'épilateur : une tête pivotante flexible munie d'une mollette de 40 pincettes pour extraire les poils les plus petits à la racine, et des rouleaux de massage pour atténuer la douleur.

épilateur Silk épil 7 Braun

Ce que j'en pense !

C'est la mode des brosses technologiques destinées à nettoyer la peau en profondeur (cf brosse Clarisonic ). Celle-ci n'est pas adaptée au visage, car un peu trop rapide (même s'il y a deux vitesses) et "musclée".

Une bonne idée que d'avoir pensé à créer une tête adaptable sur un épilateur : cela évite de cumuler les appareils et de s'encombrer de son tube de gommage en vacances.

Mon test !

Pour éviter de sensibiliser la peau, il est conseillé de pratiquer l'exfoliation deux jours avant l'épilation.

Sous la douche, je trouve que la manœuvre est trop longue (même avec la vitesse la plus rapide), car il faut effectuer doucement des mouvements circulaires sur la peau. Et comme je ne veux pas laisser l'eau couler pour protéger ma planète, je finis par avoir froid... Avec un gommage manuel, en 3 minutes, c'est plié !

Dans mon bain, c'est différent : j'ai le temps, et cette exfoliation prend des airs de doux massages, je peux être bien précise sur les zones concernées, m'appliquer...

Au final, ma peau est très douce.

Quant à l'épilation, elle est ultra précise et presque indolore. Les 40 pincettes font vraiment bien leur travail, en pratiquement un seul passage tout est arraché !

Bravo aussi à tous les accessoires (visage, zones sensibles...). J'aime vraiment l'idée de pouvoir m'épiler dans mon bain, car je dois avouer que je trouve toujours que je perds mon temps quand je dois m'épiler "à sec" pendant une heure... Et avec le manche anti-dérapant, la prise en main est excellente.

Le moins ?

Il est mentionné que l'on peut utiliser la brosse exfoliante sur peau sèche : honnêtement, c'est assez désagréable, rien à voir avec la douceur ressentie sur peau humide...

Verdict ?

Je retiendrai surtout la performance de l'épilateur, la brosse exfoliante étant pour moi davantage un accessoire supplémentaire qu'une vraie valeur ajoutée.

Silk-Epil 7 Skinspa de Braun, à partir de 125 euros (189 euros avec tous les accessoires)

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0