Fermer
Suivre Elleadore.com sur
S'abonner au magazine :

5 chansons de Linkin Park qui ont marqué mon adolescence

5 chansons de Linkin Park qui ont marqué mon adolescence

Depuis mes 13 ans, Linkin Park fait partie de mon paysage musical. J'ai adoré leurs chansons, leur univers, et le groupe m'a définitivement marquée.

Mike Shinoda. Rob Bourdon. Joe Hahn. Dave Farrell. Brad Delson. Chesester Bennington. Ces mecs-là me collent à la peau depuis des années. J'ai découvert le groupe avec Meteora en 2013, redécouvert les anciens morceaux, appris à aimer les nouveaux, et même si je n'ai pas toujours aimé leurs nouvelles chansons, Il ne se passe pas une journée sans que plusieurs de leurs tubes ne résonnent dans mes oreilles, au rythme de mes playlists.

Alors forcément, lorsque j'ai appris le décès du chanteur, Chester Bennington, le 20 juillet dernier, j'étais dévastée. L'artiste combattait une dépression depuis des années. Il ne l'a pas emporté. Mais il ne sera jamais, jamais oublié, grâce à des morceaux qui ont marqué ma vie, et vos vies.

1. Numb

C'est LA chanson qui m'a fait découvrir Linkin Park en 2003, et probablement le morceau que j'ai écouté le plus souvent au monde. Rythmé, endiablé, touchant, avec ces premières notes si reconnaissables… Inoubliable.

2. Somewhere I Belong

Toujours sur l'album Meteora, c'était la chanson idéale pour l'adolescente en colère que je pouvais être. Le morceau que l'on écoute à fond après avoir claqué la porte de sa chambre.

3. Crawling

Cette chanson est tellement métal, tellement triste et tellement puissante. Présente sur l'album Hybrid Theory, que je n'ai découvert que plus tard, elle est aussi une des plus emblématiques du groupe. Petit conseil : écoutez aussi la version acoustique au piano. Frissons garantis.

4. Leave Out All The Rest

Le souvenir que l'on peut laisser à nos proches après notre mort était un thème récurrent dans les chansons de Linkin Park, et plus particulièrement dans celle-ci. Au lendemain du suicide de Chester, elle prend un tout nouveau sens…

5. In the End

Encore une fois, les premières notes de piano de ce morceau sont reconnaissables au premier coup d'oreille. Incroyablement doux et intense, ce morceau est juste très beau, tout comme son message. "In the end, it doesn't even matter".

Loun R

Vous aimerez aussi

8 pensées que j'ai eues lors du dernier Rock en Seine
Musique Je n'avais pas mis les pieds au festival parisien depuis...
5 choses à faire absolument à New York
Voyage Si vous avez l'occasion de vous rendre à la Grande...
Poptails, la tendance cocktail parfaite de cet été
Tendances La saison estivale nous amène toujours son lot de...
Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme