Fermer
Suivre Elleadore.com sur
S'abonner au magazine :

Comment vaincre sa timidité en 10 points

Comment vaincre sa timidité en 10 points

C’est un mal partagé par des millions d’individus, et qui vous a forcément touché à une période ou à une autre de votre vie, la timidité. Quand elle est excessive elle peut vous pourrir la vie, et la plupart des individus, même adultes, en souffrent au moins ponctuellement, le plus souvent par manque de confiance en soi.

Nous allons aborder ici 10 points qui peuvent vous aider à vaincre cette timidité excessive, et à vous libérer progressivement. Il est évident que les raisons qui font que vous êtes timide peuvent être si diverses, que chaque point est évidemment à adapter à votre personnalité et à votre environnement. Vous pourrez au moins trouver quelques pistes de travail pour alléger tout ça. 

Trouver un support pour vous libérer.

On conseille parfois aux grands timides de faire du théâtre, pour se mettre en situation et exercer à la fois leur prise de parole et la confrontation aux autres. Dans les faits on peut considérer aujourd’hui qu’il existe bien d’autres manières de faire moins impressionnante. Vous inscrire par exemple sur des réseaux sociaux pour vous exprimer, ou des sites de rencontres et forum pour exposer vos idées et rencontrer des nouveaux individus et une bonne manière de faire. Ca peut aussi être un sport collectif, des club culturels, le tout est de trouver une activité ou un media qui vous intéresse, et essayer de vous y exprimer dessus. 

Se mettre des défis quotidiens.

Par évident dans les faits, mais très efficaces. Tâcher de vous mettre quotidiennement des petits défis, et essayez de les amplifier de jour en jour. Adresser la parole à quelqu’un que vous admirez. Échanger sur un sujet difficile avec un proche, un collège, exiger quelque chose d’un supérieur. A chaque jour sa petite tâche, et en les répétant, elles vous sembleront ensuite tout à fait naturelles. 

Relativiser.

Ne le prenez pas mal, mais vous n’êtes ni le centre du monde, ni la reine d’Angleterre. On peut donc supposer a priori que votre rapport au monde et aux autres peut se simplifier sans que l’univers en soit chamboulé. 

Voir les choses telles qu’elles sont, à savoir pas si grave, et souvent plus simples qu’elles ne paraissent, permet clairement de cesser de tout affronter, mais simplement d’agir posément, et avec calme. Gardez en tête que non, rien n’est si grave au fond. 

Accepter les compliments.

Les grands timides ont du mal à recevoir les compliments. Cessez de rougir et d’être gêné dès qu’on vous adresse quelque chose de positif ou d’agréable. Vous le méritez amplement, et vous avez droit vous aussi à être valorisé. Apprendre à accepter est une manière de mieux s’accepter et de s’imposer de plus en plus. 

Se calmer.

Et oui, la timidité engendre du stress et de l’agacement. L’agacement engendre une pression supplémentaire, vous énerve, et vous bloque encore plus. Il faut couper ce cercle infernal et se calmer. Prendre de grandes respirations, relativiser une fois de plus, se poser, et se lancer doucement, sans s’énerver. 

Prendre de la hauteur.

La timidité joue beaucoup sur votre état général, mais aussi physique. Le souffle coupé ça vous parle ? Quand on a un crise de timidité ou d’angoisse, on manque d’air. Prendre la hauteur, monter sur une terrasse, un balcon, voir le monde de plus haut et prendre une grande bouffée d’air en regardant le monde. Une bonne manière de se préparer à la fois physiologiquement et mentalement à affronter une situation. 

Créer de la confiance.

La timidité peut aussi rimer avec manque de confiance dans les autres. Et pourtant, vous pouvez vous laisser porter, au moins en partie, par les amis, la famille, et tous les gens qui vous aiment. Faites leur confiance, et si vous manquez de confiance, créez-la. La bonne manière est de vous livrer à eux, parlez de vos limites, de vos craintes, créer un lien entre eux et vous. En plus vous vous rendez rapidement compte que eux aussi auront des choses à vous livrer, et auront besoin eux aussi de créer de la confiance avec vous. 

Soyez original.

Vous démarquer des autres vous permettra de plus vous assumer au final. Ça peut être compliqué dans un premier temps, mais se démarquer par vos vêtements, vos prises de positions, vos loisirs, va créer une curiosité à votre encontre, qui en s’amplifiant vous aidera à réduire votre timidité latente. Le regard sur vous se fera plus naturellement, et ce sont les autres qui viendront à vous, plutôt que de vous forcer à aller à eux. 

Apprendre à refuser.

Inutile de développer à outrance ce point, il est évident que les timides ont du mal à dire non. Et pourtant, savoir dire non est la première marche vers la confiance en soi, alors oui, dites non. Commencez par des petits nons, et petit à petit affirmez-vous encore plus. 

S’appuyer sur les autres.

Lors d’une réunion importante, ou d’une rencontre en groupe, plutôt que de vous sentir seul contre tous, essayez de vous appuyer sur les autres. Transformez la prise de parole en échange. Rebondissez sur les déclaration des autres. Soyez dans la réaction, plutôt que dans la déclaration. Une bonne manière de prendre la parole et de tenter quelques affirmations, un peu moins directes.

 

L’important dans la lutte globale contre la timidité, c’est d’y travailler un peu plus chaque jour. Alors oui c’est du boulot, mais ça vaut le coup. Dites-vous dans tous les cas que la timidité est une norme, on dit même que les gens qui n’ont aucune once de peur ou de timidité en eux sont des gens torturés. Sans aller jusque là, quelques pas en avant chaque jour vous aideront à vaincre tout ça en quelques mois.

SophieDuru}
SophieDuru Ses derniers articles
Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme