Rechercher

Connaissez-vous les origines du Masking Tape ?

Connaissez-vous les origines du Masking Tape ?

On vous dit tout sur le Washi Tape, cet indispensable de la customisation et de la déco !

Prenez un objet ordinaire et sortez vos rouleaux de Washi Tape : vous avez maintenant des possibilités de décoration infinies ! Pour camoufler un défaut, égayer une surface austère ou fabriquer un objet avec originalité, ce petit scotch décoratif n’a pas son pareil. Il a un formidable avantage : quand on l’enlève, il laisse intacte la surface où il était positionné ! On peut le déchirer facilement, écrire dessus, jouer avec ses effets translucides. Et il est repositionnable (dans la limite du raisonnable, bien sûr), ce qui ajoute encore à ses atouts. Mais d’où vient ce petit miracle de mignonnerie ?

Le papier « Washi »

Originaire de Chine, c’est au Japon que le papier Washi s’est développé à partir du 10ème siècle. La traduction littérale de Washi, c’est « papier japonais », mais souvent les occidentaux l’appellent à tort « papier de riz » ou « papier de soie ».

En fait ce papier délicat est principalement issu de la fibre de trois arbustes à papier : le kôzo (ou mûrier à papier, de la même famille que le mûrier blanc qui héberge les vers à soie), le mistumata et le gampi. Les paysans ont perfectionné leur technique d’élaboration de ce papier au cours des hivers, quand ils n’étaient plus appelés par les travaux agricoles.

Le Washi se décline sous différents noms originaux qui indiquent l’origine géographique de la fabrication, la texture finale, les motifs et leurs techniques d’impression.

Aujourd’hui encore des artisans pratiquent la fabrication manuelle du Washi selon la tradition, mais cela devient malheureusement rare. Malgré tout, ce papier reste un objet de passion pour les japonais ! En 2014, l’UNESCO a inscrit 3 types de papier Washi dans la liste du Patrimoine Culturel Immatériel de l’Humanité.

Du Washi au Washi Tape et au Masking Tape

Le Masking Tape, vous le connaissez si vous aimez bricoler. C’est cet adhésif de marquage qui permet de délimiter et protéger temporairement une zone de travail. Son usage est donc prioritairement destiné à l’industrie et au bricolage.

En 2006, la société Kamoi Kakoshi, qui produit ce scotch de masquage sous la marque mt (pour masking tape), est contactée par un groupe d’artistes. Ceux-ci lui demandent de créer des adhésifs de couleur et à motifs, associés à du papier

Washi. C’est de cette rencontre entre des artistes et le milieu industriel qu’est né le Washi Tape.

Vous comprenez donc que Masking Tape est la marque de renom du Washi Tape, qui, lui, désigne l’adhésif réalisé à partir de papier Washi. Vu son succès, d’autres sociétés se sont lancées dans la fabrication de Washi Tape. On en trouve de toutes sortes, dans des collections régulièrement renouvelées. Ce qui est plutôt sympa pour alimenter nos idées déco !

Les autres adhésifs décoratifs

Il existe d’autres produits très proches du Washi Tape.

Déco Tape

C’est un scotch en plastique coloré. On perd le côté repositionnable du Washi Tape, mais c’est au profit d’une meilleure adhérence. On peut aussi jouer avec son effet transparent.

Fabric Tape

Ce dérivé est un ruban de tissu adhésif. Comme il est autocollant et thermocollant, on peut l’utiliser sur les tissus. De quoi customiser facilement les vêtements !

N'hésitez pas à consulter Pinterest pour avoir des milliers d'idées pour utiliser ces rouleaux magiques ! 

* * * * * *

Mes sources : washibox  Misie-shop  Une idée dans la tête 

masking-3

masking-3

Sur le même sujet

1 commentaire(s)
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 

C très sympa mais sa part vite :)

Anonyme - Le 22/10 à 21:06 Signaler un abus