Fermer
Suivre Elleadore.com sur
S'abonner au magazine :

Grands frissons au Costa Rica

Grands frissons au Costa Rica

Avis aux amatrices de sensations fortes ! Sous les couleurs des Tropiques, dans un véritable paradis sauvage, j'ai visité le Costa Rica à la Indiana Jones. Chaud chaud chaud devant !

L'atterrissage à San José me permet d'avoir un premier aperçu du pays : piste étroite, palmiers et bananiers dans les jardins bordant l'aéroport, la ville est entourée de montagnes. Je suis bien sous les tropiques.

La petite Amazonie

La capitale, elle, ne mérite pas que l'on s'y attarde. Je file donc côté Caraïbes et entame une balade dans la réserve naturelle de Cahuita. Le parc longe de magnifiques plages désertes et sauvages.

Partout des bruissements, craquements, roucoulements, sifflements, croassements, jacassements, couinements se font entendre.

Apparaît une grenouille Walt Disney, aux couleurs flamboyantes : le corps vert pétard, les pattes et les yeux rouges, symbole de la faune prodigieuse du Costa Rica. Malgré sa petitesse, elle coasse comme une grande. Les énormes lézards bruns s'échappent à chacun de mes pas. Ils se confondent avec les serpents qui me narguent les mollets. Des papillons bleu métallique voltigent autour de moi, des singes hurleurs balancent des noix de coco sur les têtes.

Quelle idée de s'y aventurer seule ? Après cinq heures de marche, je rentre sur les genoux !

Vous avez déjà plongé avec des requins, vous ?

Pour se dégourdir les jambes et surtout se rafraîchir, je file à l'eau, armée de mon masque et de mon tuba pour observer récifs coralliens et poissons multicolores. Des fonds marins dignes des plus beaux aquariums !En snorkelleuse experte que je suis, je plonge... Et me retrouve nez à nez avec des requins ! Je remonte à la surface, prise de panique et décide de remonter sur le bateau. Ad vitam. Le guide me rassure et m'affirme que je ne risque rien car ils n'attaquent pas l'homme sans raison. Ben voyons. N'empêche, je décide dorénavant de regarder par le fond de verre du bateau. A l'abri. Non mais !Heureusement, l'ambiance que je découvre le soir me fait oublier mes frayeurs. Puerto Viejo, c'est reggae, rhum et salsa. De quoi passer une bonne soirée !

Pour lire la suite de mon voyage au Costa Rica, c'est par ici...

Sur le même sujet

Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme