Fermer
Suivre Elleadore.com sur
S'abonner au magazine :

Mon premier défilé haute couture

Mon premier défilé haute couture

 

Je la joue comme Beckham, je suis snob et j'aime ça.

Voilà comment j'aurais dû réagir si j'avais été une fille de la mode, complètement blasée.

Après avoir fait la bise à un milliard de personnes- dont je ne me souviens déjà plus du nom - je pénètre dans la salle.

Le podium est là, mais rien ne m'effleure.

La Fashion Week fait partie de mes habitudes alors je ne vois pas pourquoi je m'extasierais devant une simple estrade.

Un homme en cravate rouge me place. Je suis au premier rang, naturellement.

A moi de ne pas faire comme la novice, là-bas, au dernier rang : je ne dois montrer aucune émotion.

Alors je baisse la tête, je ne souris pas.

Pour note : ça s'appelle le Front Row, où je suis. Et c'est THE place to be. J'y suis, tant mieux.

Ca y est, ça commence. Je regarde, mais pas trop.

Il ne faudrait pas que j'ai l'air intéressé.

Je souris à la starlette qui est assise à côté de moi, mais c'est tout. Ca sera mon seul sourire de la soirée.

Vingt minutes plus tard, c'est fini. J'applaudis, je me lève et prends un verre de champagne.

Puis, j'enfile mon manteau en fourrure et je m'engouffre dans la voiture qui m'attend.

Une soirée comme les autres, somme toute...

 

Sauf que, ça ne s'est pas passé comme ça. La novice c'était moi. Et mon sac, c'était un vrai.

J'étais au dernier rang, debout, avec les parias de la mode mais j'ai apprécié le spectacle à sa juste valeur. En fait, c'est debout qu'on voit le mieux !

Et permettez-moi de vous dire que pour un premier défilé, j'ai visé haut.

Le travail de Jamil Khansa est à tomber.

Et s'il passe par là, j'aimerais lui dire que j'ai craqué pour sa robe de mariée... On ne sait jamais, hein !

La rédact'}
La rédact' Ses derniers articles
Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme