Fermer
Suivre Elleadore.com sur
S'abonner au magazine :

Sport, quelles sont les limites à s'imposer ?

Sport, quelles sont les limites à s'imposer ?

Quand on se lance dans le sport, on veut souvent aller loin mais parfois il faut savoir se calmer un peu et s’imposer des limites.

Eh oui, la saison des "X semaines avant le maillot de bain" est partout, du coup, on s'en veut d'avoir profité des douceurs des plats hivernaux.

Quand vient le soleil, on a envie d'intensifier notre activité sportive et au final, c'est un truc à se blesser et à se dégoûter du sport alors que ce dernier est excellent pour se défouler et extérioriser toutes les tensions du quotidien.

Alors si vous avez activé le mode "intensif", je vous en prie, écoutez moi et faites attention à vous et prenez quelques notes parmi ces choses à éviter :

- Ne pas savoir ce qu'on veut !

Maigrir ? Se tonifier ? Se muscler ? S'affiner ? Pour chacunes de ces attentes, les objectifs changent donc il faut se renseigner auprès d'un pro pour s'assurer qu'on prend le bon chemin.

- Faire “trop de sport”

Quand on a un niveau intermédiaire, on peut se contenter de 4 entrainements par semaine. Le corps a besoin de récupération, si vous faites l'impasse sur ces moments, l'activité devient presque mauvaise puisque vos muscles ne se reposent pas

- Se lâcher sur les poids

Le mieux est parfois l'ennemi du bien, donc ajouter sans cesse des poids sur ses haltères, c'est la meilleure idée pour se blesser… Allez-y progressivement !

- Ne penser qu'à ça tout le temps

On mange en pensant au sport. On dort en pensant au sport. Au final, on ne s'amuse plus on ne parle que ça et ça devient une obsession et le corps va vite s’user.

- Vouloir mal compenser des séances ratées

Parfois, on a des impératifs, on annule donc la séance de sport. Le lendemain on veut compenser et c'est là que ça coince. Faire du fois deux sur une séance n'est pas le choix à faire et vous allez faire mal à vos muscles.

- Moins manger

On mange sainement et on entre pas dans une phase de : je mange plus que des concombres ! Les limites doivent s’imposer dans un sens, comme dans l’autre, faites attention mais sans vous sous-alimenter.

- On choisit un sport à la mode

Votre activité doit s'adapter à votre condition physique, donc peut être que le footing n’est pas fait pour vous si vous souffrez de troubles aux genoux. Ou alors, peut être que vous ne pourrez jamais réaliser de longues sorties de 15 km. Il faut vraiment écouter votre corps.

Le sport impose certes une grosse discipline mais quand on est pas un pro, il faut se ménager.  Le seul objectif qu'il faut garder en tête ? Savoir écouter son corps !

Sur le même sujet

Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme