Fermer
Suivre Elleadore.com sur
S'abonner au magazine :

Une journée avec Rachel, styliste culinaire

Une journée avec Rachel, styliste culinaire

10h30 : passage obligatoire à "La Cocotte", la libraire incontournable des foodistas

Olala les tabliers imprimés " cocotte ", les collections intégrales de Marabout, les livres de grands chefs. Heureusement que j'ai oublié ma carte bleue.

"Une styliste pense au visuel comme un photographe, un chef pense essentiellement au goût". m'explique Rachel.

Conclusion : une bonne bibliothèque est indispensable pour devenir une excellente styliste culinaire. Rachel me présente ses livres de prédilection : "Le Larousse des desserts" de Pierre Hermé, "Les confiseries des éditions culinaires" d'Alain Ducasse, "Le Petit Larousse des recettes aux fruits du verger". Plus quelques ouvrages étrangers comme "Create" conçu par un bureau de tendance londonien and "Eat Love" de Marije Vogelzang, designer hollandaise. Ultra branché !

11h : nos pas s'oriente ensuite vers la boutique de déco "Loulou Addict", rue Keller.

Un endroit idéal pour dénicher le top de la vaisselle et des ustensiles. En quelques minutes Rachel a fait sa sélection d'objets. Le concept des photos : un max de glam. Au programme : des coquetiers multicolores Rice, deux assiettes à fleurs et à pois gris, un ensemble sel et poivre à pois rouge et blanc le tout Greengate, un torchon estival Mingler, une fourchette à pois, un bol et soucoupe blanche en porcelaine. Rachel fait un chèque de caution pour emprunter les objets. C'est généralement la procédure quand les produits ne proviennent pas d'un bureau de presse.

11h30 : un dernier lieu pour finaliser le shopping : le quartier de Belleville, célèbre pour ses boutiques d'épiceries chinoises.

Rachel en est fan et profite pour me faire une petite visite guidée. Nous nous aventurons dans l'une de ces cavernes d'Ali Baba version chinoise. Au rez-de-chaussée, légumes, herbes et produits frais.

Rachel s'y procure les feuilles de banane, à utiliser comme set de table !

Elle y trouve aussi des fruits insolites comme le Durian, une sorte de pastèque géante à piques qui dégage une odeur très spéciale.

Au première étage, Rachel me montre des graines de sésames noires, parfait pour une touche exotique dans ses assiettes, du tapioca de couleurs pour la décoration. Pas bête pour remplacer des sucres décoratifs très onéreux ! Plus des accessoires qui changent de l'ordinaire comme des petites passoires à thé dorées.

Sur le même sujet

Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme