Rechercher
Menu

Perte d’audition : recourir le plus tôt possible à l’appareillage auditif

Perte d’audition

La perte d’audition survient principalement chez les seniors. Cependant, enfants, adolescents et adultes peuvent aussi être touchés. Le point sur l’importance de prendre en charge correctement ce trouble.

À partir de quel moment faut-il penser à l’appareillage ?

La qualité de l’ouïe baisse avec l’âge. Cependant, même les personnes relativement jeunes peuvent être sujettes à la perte d’audition à cause des traumatismes sonores subis quotidiennement. Les signes qui devraient vous alerter sur la baisse de vos capacités d'audition sont la difficulté à suivre les conversations dans un milieu bruyant, le fait de faire répéter vos interlocuteurs souvent ou encore les acouphènes. Dès lors que vous remarquez des changements au niveau de votre audition, il est conseillé de consulter un spécialiste rapidement.

Il est recommandé de penser à l’appareillage dès les premiers signes de perte d’audition afin d’éviter que les difficultés s’aggravent. Une prise en charge précoce permet de ralentir la progression du trouble. Plus tôt l'appareillage est mis en place, plus tôt le cerveau s’y habitue et les capacités de mémoire et de compréhension sont préservées.

Où trouver un accompagnement ?

Pour bénéficier d’un accompagnement efficace et trouver les meilleurs appareils auditifs, vous pouvez les voir en ligne auprès des sites spécialisés dans la correction auditive. Il est indispensable de se faire prendre en charge par des professionnels qualifiés. Pour un suivi efficace, il est conseillé de consulter un médecin ORL, un audioprothésiste et un orthophoniste si des troubles de la communication sont constatés.

Le médecin ORL et l’audioprothésiste prescrivent un bilan auditif complet afin d’évaluer l’ampleur du trouble avant de proposer des solutions. Généralement, les tests sont effectués en laboratoire ou auprès de centres de correction auditive. L’audioprothésiste ou de l’ORL qui fait passer le test interroge le patient sur son mode de vie et la gêne qu’il ressent par rapport à son audition. Ensuite, des tests audiométriques sont effectués. Les résultats de ces tests sont fournis sur un audiogramme que le professionnel analyse pour définir le niveau de la perte d’audition.

Comment choisir les corrections adaptées ?

Si la perte auditive est confirmée, l’audioprothésiste prescrit un appareillage auditif. Afin de définir quel est le meilleur appareillage, les critères à prendre en compte sont les besoins, les attentes, les habitudes de vie et le budget du patient. Il est possible de se faire rembourser les corrections auditives par la sécurité sociale et la mutuelle complémentaire.

Il existe deux principaux types de corrections auditives :

  • Les appareils extra-auriculaires qui sont visibles sur le contour des oreilles ;
  • Les appareils auditifs intra-auriculaires qui sont plus discrets, voire même invisibles.

Lorsque vous optez pour un modèle et qu’il est posé, un contrôle régulier chez l’audioprothésiste est obligatoire afin de vérifier la pose et les réglages, vous assurant une meilleure qualité de vie.

A lire également :

Apprendre à se défendre avec les cours de sefl défense

Opter pour le matelas chauffant pour des nuits douces en hiver

Mathilde Dousset

Sur le même sujet

    Réagissez
    Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme