Rechercher

Automne-Hiver 2008-09 / Homme / Paris / Défilé Masatomo

AUTOMNE-HIVER 2008-09 / PARIS / HOMME / DEFILE MASATOMOC'est dans un décor du second empire que le créateur japonais Masatomo a décidé de présenter sa nouvelle collection. Le défilé débute avec quatre mannequins affalés dans des fauteuils de style Louis XVI. L'atmosphère est un brin décalé. L'allure est jeune : réinterprétation des costumes des collégiens japonais, actualisation du pantalon costume façon baggy avec des multi-pochettes. Les hommes n'hésitent pas à s'approprier des accessoires féminins : gilets zippés parés de strass, casquette en strass clouté, vestes dont les épaules recouvertes de paillettes noir ou encore la chemise métallisée. Les silhouettes sont longilignes, l'effet est accentué par les costumes noirs et les pantalons slim. Les cravates n'y échappent pas, elles restent longues mais affinées. Le créateur ajoute des matières luxueuses à sa collection telles que ses vestes façon ë croco û et en peau de daim. Musique: défilé

AUTOMNE-HIVER 2008-09 / PARIS / HOMME / DEFILE MASATOMO
C'est dans un décor du second empire que le créateur japonais Masatomo a décidé de présenter sa nouvelle collection. Le défilé débute avec quatre mannequins affalés dans des fauteuils de style Louis XVI. L'atmosphère est un brin décalé. L'allure est jeune : réinterprétation des costumes des collégiens japonais, actualisation du pantalon costume façon baggy avec des multi-pochettes. Les hommes n'hésitent pas à s'approprier des accessoires féminins : gilets zippés parés de strass, casquette en strass clouté, vestes dont les épaules recouvertes de paillettes noir ou encore la chemise métallisée. Les silhouettes sont longilignes, l'effet est accentué par les costumes noirs et les pantalons slim. Les cravates n'y échappent pas, elles restent longues mais affinées. Le créateur ajoute des matières luxueuses à sa collection telles que ses vestes façon ë croco û et en peau de daim.
Musique: défilé

Sur le même sujet

Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme