Fermer
Suivre Elleadore.com sur
S'abonner au magazine :

Beauté made in London : les meilleurs baumes à lèvres

Note : (0 vote)
Beauté made in London : les meilleurs baumes à lèvres

Complètement addict aux baumes en tout genre, mes voyages à Londres sont l'occasion parfaite pour le plein.

S'il y a bien une chose que j'achète à chaque (oui, à chaque) voyage que je fais à Londres, ce sont les baumes à lèvres. Dans la capitale britannique, on trouve des marques que l'on ne trouve
que difficilement en France ou qu'il faut commander sur Internet.
D'ailleurs, cette année n'a pas dérogé à la règle.
Je suis revenue avec dans mes valises trois nouvelles acquisitions qui
devraient me permettre de tenir jusqu'à mon prochain séjour de l'autre
côté de la manche.
Celui qui ne quitte pas ma table de chevet : le Carmex classique
Le roi des baumes à lèvres, c'est le Carmex. Plus efficace, j'ai beau chercher, je n'ai jamais trouvé. Celui-ci est délicatement parfumé à la menthe et ne quitte jamais ma table de chevet. Avant de dormir, en me réveillant ou quand je regarde un film ou lis un livre, je m'en mets une petite couche : j'adore sa texture et son odeur !
Celui qui ne quitte pas mon bureau : le Carmex cerise
Oui, je sème des baumes à lèvres un peu partout ! Sur mon bureau, j'ai installé celui-ci, encore une fois signé Carmex, mais parfumé à la cerise. Aussi efficace que le classique, il a une odeur sucrée terriblement gourmande. Alors, quand j'ai un petit creux, je m'en tartine les lèvres : c'est comme de manger un bonbon, les calories en moins !
Celui qui ne quitte pas ma poche : le Eos
J'adore la forme arrondie des baumes Eos. J'avais déjà testé les parfums menthe ou cranberry, cette fois-ci, j'ai donc opté pour le petit nouveau : menthe vanille.
Très doux, délicatement parfum et très efficace, il est en permanence
dans la poche de mon blouson, et je m'en applique dès que je mets le nez
dehors.
>> Et vous, quels sont vos baumes à lèvres préférés ?

Vous aimerez aussi
Informations Une nouvelle gourmandise spécialement conçue pour les...
Musique En 2015, le collectif Fauve nous abandonnait laissant...
Geekette Le court-métrage « Strange Beasts » nous interroge sur...
Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme