Rechercher

Bien choisir son plan cul

Se faire plaisir un soir (ou plus), sans engagements ni grandes promesses, on valide. Mais prudence : le PCO (plan cul occasionnel) comme le PCR (plan cul régulier) est un art à manier avec précaution. Pistes pour choisir le partenaire idéal.

... Mais sort d'une rupture

S'il en est à l'initiative, l'intérêt est double : d'abord, il sera sûrement vacciné contre l'engagement pour un petit moment. Ensuite, si vous le faites souffrir, vous pourrez presque vous dire que vous avez vengé son ex. Une bonne action, on vous dit.

Il n'enchaîne pas les conquêtes

Certes, demander la fidélité à un plan cul, c'est comme demander à un pigeon d'aboyer. Mais sentir le parfum d'une autre à chaque fois que vous enfouirez votre nez dans son cou, ce n'est pas ce qu'il y a de mieux pour la libido. Et comme le but n'est pas de jouer à la belotte...

Il nous plaît...

On a beau chercher du sexe, on ne se refera pas : si l'homme dans le prolongement du pénis ne nous plaît pas, on a intérêt à se lever tôt pour prendre notre pied. Alors s'il nous fait rire, qu'il est capable de tendresse et éveille notre curiosité, c'est tout bénef.

... Mais pas trop

Parce que s'il nous fait rire, qu'il est capable de tendresse, éveille notre curiosité, a son appart, ne vient pas de se faire larguer et n'enchaîne pas les conquêtes...

C'est en mariage qu'il faut demander, pas en plan cul. Oui, même amélioré !

Sur le même sujet

Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme