Fermer
Suivre Elleadore.com sur
S'abonner au magazine :

F-Zero GX : extase, vous avez dit extase ?

Note : (0 vote)
F-Zero GX : extase, vous avez dit extase ?

On a longtemps accusé le Gamecube de posséder une ludothèque infantile, naïve, pleutre, et j'en passe. A l'heure où il a fallu attendre Resident Evil 4 pour changer la donne et encore - il me paraît important de vous parler du soft le plus rapide, le plus esthétisant, le plus impressionnant de la console : F-Zero GX.

En résumé

FZero-GX : GameCube Développeur : Amusement Vision Editeur : Nintendo Web (japonais/anglais) : F-Zero GX Pegi : 3+

On a longtemps accusé le Gamecube de posséder une ludothèque infantile, naïve, pleutre, et j'en passe. A l'heure où il a fallu attendre Resident Evil 4 pour changer la donne et encore - il me paraît important de vous parler du soft le plus rapide, le plus esthétisant, le plus impressionnant de la console : F-Zero GX.

On aurait dit qu'on était des VAISSEAUX !

La saga F-zero existe depuis 1992, année où elle a vu le jour sur Super Nintendo. Premier jeu en simili 3D (et on écrase une larme en pensant " Mode7 "), le soft impressionnait par sa rapidité dantesque, sa débauche d'effets spéciaux, et ses musiques inoubliables. Le dernier opus salon en date, Monsieur GX donc, possède les mêmes qualités mais bien plus encore.

Si les vaisseaux (customisables pièce par pièce) sont pauvrement modélisés, la qualité extraordinaire des environnements, les effets spéciaux, le nombre d'adversaires à l'écran (30) et la fluidité de l'animation offrent au soft une qualité technique impressionnante.

" La nuit enveloppe, le tonnerre gronde, les moteurs hurlent, et les vaisseaux se jettent les uns sur les autres... "

... sans que jamais l'on ne trouve l'action confuse. Le jeu est tellement esthétisant que chaque course est un tableau, ode à la vitesse et à la brutalité. L'ambiance sonore n'est pas en reste, avec ses compositions travaillées, ses bruitages galvanisants et, plus que jamais, l'envie de mettre le son à fond pour s'immerger au fin fond du cockpit de notre bien-aimé vaisseau. Mais que vaut une ambiance sans le gameplay qui va avec ? Rien. Et ici ?

Vous aimerez aussi

TOP 3 des marques qui disent NON à Photoshop
Beauté Les retouches, les retouches... On en a marre !  
Le pointillisme : un art pointilleux !
Artiste Xavier Casalta, l'artiste qui nous fait rêver pour des...
Mike tompkins : le rythme dans la peau
Musique Un chanteur bourré de talent qui ne vous laissera pas...
Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme