Fermer
Suivre Elleadore.com sur
S'abonner au magazine :

Gone Girl, le thriller tant attendu

Gone Girl, le thriller tant attendu

Il y a un an, paraissait le roman Les Apparences de Gillian Flynn, thriller haletant de pas loin de 700 pages, dont la portée psychologique et les nombreux retournements de situation avaient réussi sans mal à séduire les lecteurs.

En effet, loin de l’enquête classique propre à tous les policiers, le livre se gorgeait de manipulation et d’angoisse, jusqu’à ne plus où savoir donner de la tête ; et accessoirement tomber dans la paranoïa. Il n’en fallait pas d’avantage pour obtenir les ingrédients parfaits à la réalisation d’un film qui joue avec nos nerfs. Et par bonheur, c’est le grand David Fincher qui s’est chargé du projet.

 

Le résumé :

« A l’occasion de son cinquième anniversaire de mariage, Nick Dunne signale la disparition de sa femme, Amy. Sous la pression de la police et l’affolement des médias, l’image du couple modèle commence à s’effriter. Très vite, les mensonges de Nick et son étrange comportement amènent tout le monde à se poser la même question : a-t-il tué sa femme ? »

Avec Ben Affleck et Rosamund Pike dans les rôles principaux, le long-métrage intitulé Gone Girl (titre anglophone du roman) sort mercredi 8 octobre au cinéma et nous promet 2h30 de suspense et de malentendus inquiétants. Envie de trembler ? Par chance, la bande-annonce, un brin stressante, nous met indéniablement l’eau à la bouche : http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19544689&cfilm=217882.html

Histoire à suivre très prochainement dans les salles obscures !

Elle adore Ses derniers articles

Vous aimerez aussi

The Bold Type, ma nouvelle série coup de coeur
Ecrans Une série où la solidarité féminine est de mise, et où...
Moby dévoile un album 100 % gratuit
Musique Moby propose More Fast Songs About the Apocalypse, son...
Star Trek Discovery : Le grand retour de Star Trek à la TV
Séries Il aura fallu patienter plus de 10 ans pour que la...
Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme