Rechercher
Menu

Katherine Pancol

Les Ecureuils de Central Park sont tristes

Les Ecureuils de Central Park sont tristes de Katherine Pancol - Albin Michel - en librairie le 1er avril 2010

La petite phrase :

"Un écrivain, c'est un mur avec deux grandes oreilles et un oeil de cyclope".

Retour vers le sommaire

Direction Manhattan !

Où exactement ?

A Central Park, espace vert au milieu des buildings.

On y va comment ?

En suivant les "petits cailloux" semés par l'auteure de Scarlett si possible (1998).

Après Les Yeux jaunes des crocodiles (2006) et La Valse lente des tortues (2008), voici enfin le dernier volet de la trilogie, et le seul moyen de découvrir ce qu'est devenue Josephine !

Mais aussi, en s'identifiant. Dans leur quête de vérité, les personnages n'ont jamais été si proches de nous.

En quoi ce voyage s'annonce-t-il exceptionnel ?Un optimisme qui réconforte, de l'humour... On peut compter sur Katherine Pancol pour nous donner du peps !

Sur le même sujet

Le film de la semaine : 27 robes
Katherine Heigl aime le blanc. L'h?ro?ne de Grey's...
Le livre qu'on avait oublié : "Scarlett si possible", de Katherine Pancol
Ce bouquin, pour être honnête, on l'avait oublié. Mais...
Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme