Fermer
Suivre Elleadore.com sur
S'abonner au magazine :

La théorie du Karma

La théorie du Karma

Vous y croyez, au Karma ? Moi oui, et je vous explique pourquoi.

Dans la vie, je crois en beaucoup de choses. Aux Aliens, en une entité supérieure (ma version à moi d'un dieu), en les hommes, en la science...Mais aussi au Karma. Mais à ma façon à moi.
Certains pensent que le karma est influencé par nos actions passées, ou par nos vies antérieures. Pour moi, le karma, c'est plus un équilibre naturel des choses. Je m'explique : avez-vous déjà remarqué que parfois, pendant une semaine, il ne vous arrivait que des choses catastrophiques ? Dans ces moments-là, on se demande généralement "Mais qu'est-ce que j'ai fait pour mériter ça ?".
Moi, je préfère me dire : "Comment l'univers va-t-il compenser ma semaine de merde ?". Car oui, je crois vraiment à un équilibre entre le bien et le mal (mon côté Jedi ?).Ma théorie est assez simple : si il arrive quelque chose de mauvais à quelqu'un, il lui arrivera forcément quelque chose de bien un peu plus tard. Question d'équilibre.
Bien entendu, ma théorie n'est fondée sur rien, si ce n'est mon propre avis. Mais j'ai remarqué que c'était ce qu'il se passait pour moi. Une semaine où tout se passe mal (problèmes dans le métro, boss relou, pépin de santé, ça peut être tout et n'importe quoi) sera forcément suivie par une semaine où ma bonne étoile est de retour (et ça se manifeste aussi bien par le fait de retrouver mon collier préféré que de gagner au loto ou d'avoir une promotion).Voilà, pour moi, c'est un peu ça le Karma.Et cette vision me permet de rester positive, peu importe ce à quoi je me retrouve confrontée.Et pour vous, c'est quoi, le karma ?

Elle adore Ses derniers articles

Vous aimerez aussi

25 minutes pour faire du sport
Sport Le chrono est enclenché, c'est parti pour 25 minutes...
Un porridge délicieux en 5 minutes chrono
astuces Un petit-déjeuner sain et rapide ? Voici ma recette !
Séries TV : Celles qui reprennent en Septembre
Séries Le sujet est difficile, mais il faut en parler : l’été...
Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme