Fermer
Suivre Elleadore.com sur
S'abonner au magazine :

Le nouveau « Frog » de Bastille, il est comment ?

Le nouveau « Frog » de Bastille, il est comment ?

Envie d’un apéro-dîner dans une ambiance totalement british ? Bonne nouvelle : la grande famille des Frog ne cesse de s’agrandir.

Ironiquement, l’une des premières adresses que j’ai
découvert à Paris était un pub anglais : le Frog & Princess dans le 6ème
arrondissement de Paris. Lui, sa bière maison et ses sous-bocks assez canons
répondant à la douce devise de : « Honni soit qui peu y
boit. » C’était tout ce que j’aime : une ambiance décontractée, une
déco typiquement anglaise, des serveurs (so
british et canons) qui ne pigeaient pas un mot de français et le joyeux
brouhaha des buveurs de bières.

Ayant découvert par la suite qu’ils s’agissait en fait d’une
chaîne, plus connue sous le nom des FrogPubs, j’ai écumé tous les
arrondissements de Paris pour les tester, tantôt convaincue, tantôt un chouïa
blasée. Mais toujours ravie de retrouver l’ambiance familiale d’outre-Manche,
les tables en bois rustiques et des rouquins un peu partout. Et puis voici
qu’un petit dernier a ouvert ses portes cet automne à Bastille : le Frog
Revolution.

Pour le concept, pas de changement en vue : l’état
d’esprit est le même que ses acolytes avec des bières brassées maison (dont
certaines en éditions limitée, yeah !) et des burgers plutôt savoureux à déguster. Je
valide d’office.

C’est du côté du lieu qu’on trouve de l’innovation. Ce
nouveau Frog est plutôt géant puisqu’il se décline en 5 univers sur 2
étages : le bistro, la salle de restaurant, le pub anglais, le craft beer bar et le speakeasy club. En résumé, le client est libre de choisir où il ira
se poser en fonction de ses envies du moment et de l’ambiance qu’il préfère.
Plutôt cool !

Ces ambiances sont assez dépaysantes d'ailleurs car on passe sans
transition du côté brut du pub traditionnel avec murs en briques à une
atmosphère cosy et confinée, ou encore à une session plus colorée à forte
tendance arty. C’est à ne plus savoir où donner de la tête. Et au final, on a
l’impression de vivre sur un plateau de cinéma avec plein de décors à la clé.

Pour ma part, j’ai été un brin déstabilisée pour donner mon avis. Ca vous arrive à vous
d’aimer un endroit mais pas complètement ? Car c’est exactement ce qui
s’est passé.

A vrai dire, je n’ai rien à reprocher au Frog Revolution, bien
au contraire : ma bière était au top (comme d’hab’) et le burger n’avait
rien à envier à des établissements parisiens connus, avec notamment un bun
légèrement croustillant et une viande cuite à la perfection. Et puis,
l’initiative d’ouvrir de nouveaux établissements est plutôt chouette pour
donner à l’enseigne une nouvelle dynamique.

Seulement voilà : je n’ai pas retrouvé le Frog, le
vrai. Ce vaste espace, fort joli au demeurant, m’a d’avantage fait penser au
côté industriel berlinois qu’à l’authenticité du pub anglais et j’ai eu
l’impression de perdre l’ambiance bon enfant initiale au profit d’un lieu plus
branché. A coup sur, j’aurais adoré si je n’avais pas mené mes errances
étudiantes jusqu’aux anciens Frogs. Mais je suis comme ça moi : j’aime les
ambiances brutes, imparfaites mais avec du caractère. Et il se peut que les
lieux à la mode soient un peu répétitifs parfois.

On se donne plutôt rendez-vous au Frog & Rosbif, tout premier fief de l'enseigne, alors ?

Elle adore Ses derniers articles

Vous aimerez aussi

5 choses à faire absolument à New York
Voyage Si vous avez l'occasion de vous rendre à la Grande...
Moby dévoile un album 100 % gratuit
Musique Moby propose More Fast Songs About the Apocalypse, son...
Les anecdotes de Cora #10
Insolite J’ai l’habitude de me poser de questions abstraites, de...
Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme