Fermer
Suivre Elleadore.com sur
S'abonner au magazine :

Les cinq " plus " de l'alimentation de la femme enceinte

Note : (0 vote)

Plus de vitamine D

Les besoins en vitamine D sont doublés pendant la grossesse, pour faire face à la minéralisation osseuse. Or, la principale source de vitamine D n'est pas l'alimentation, mais le rayonnement solaire. Cette vitamine est essentiellement fabriquée au niveau de la peau sous l'action des rayons du soleil. Les femmes sont fréquemment carencées en fin de grossesse, surtout en hiver et au début de printemps, ou encore lorsqu'elles restent couvertes. C'est pourquoi il est recommandé de supplémenter systématiquement toutes les femmes enceintes.

Plus de calcium

Le foetus accumule 30 g de calcium dans son squelette au cours de son développement : d'où la nécessité pour la maman d'en fournir suffisamment. Des apports alimentaires calciques suffisants permettent de préserver les os de la mère de la déminéralisation, et d'assurer la bonne minéralisation de ceux du nouveau-né. Il est donc recommandé de consommer trois ou quatre produits laitiers par jour : lait, laitages et fromages sont les aliments les plus riches en calcium et les mieux assimilés de notre alimentation. Et ils sont assez riches pour qu'il ne soit pas nécessaire de prendre des compléments alimentaires.

Plus d'acides gras essentiels

Parmi les acides gras essentiels apportés obligatoirement par l'alimentation - car l'organisme est incapable de les fabriquer - les oméga 3 sont particulièrement importants au cours de la grossesse. Ils interviennent dans le développement du cerveau, du système nerveux et de la rétine, pendant la période foetale et même après la naissance. Les enquêtes montrent que la consommation d'oméga 3 est souvent insuffisante, surtout chez les femmes qui ne mangent ni poisson ni fruits de mer. Seuls les produits de la pêche contiennent notablement cet acide gras particulier : il est donc recommandé de manger du poisson* au moins deux fois par semaine, à compléter par une cuillère à soupe quotidienne d'huile de colza ou de noix pour les salades.

Si l'on excepte la vitamine D, qui doit être prescrite systématiquement, une alimentation suffisante et variée, répartie sur trois à quatre repas quotidiens, satisfait les besoins particuliers liés à la grossesse.

*Marlin, espadon, siki sont déconseillés pendant la grossesse, du fait de leur teneur en mercure.Source : Nutrinews

Plus d'infos sur la grossessesur magicmaman.com

La rédact'}
La rédact' Ses derniers articles

Vous aimerez aussi

Les cinq aliments les plus désaltérants
santé Sauriez-vous dire quel fruit ou légume manger pour une...
Les eaux détox, chimères ou de réels bienfaits ?
santé Les boissons détox fleurissent partout mais quid de...
Les 3 articles féministes à lire cette semaine #15
Féminisme Chaque semaine, je vous propose 3 articles féministes à...
Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme