Fermer
Suivre Elleadore.com sur
S'abonner au magazine :

Les Femmes s'en mêlent, un ladyfest à ne pas manquer !

Note : (0 vote)
Les Femmes s'en mêlent, un ladyfest à ne pas manquer !

Infos Pratiques :

Dates :18 au 28 avril et le 8 mai, à Paris

20 avril au 5 mai, dans toute la France (Marseille, Dieppe, Amiens, Brest, Angers, Grenoble, Nantes, Bordeaux, Le Havre, Caen, Evreux, Tourcoing, Saint-Lô, Orléans, Nevers , Perpignan, Dijon, Belfort et Vendôme)

et aussi : à Londres (1 au 3 mai), Lausanne (2 mai), Bruxelles (7 et 10 mai).

Site : www.lfsm.net

Bon anniversaire ! Cette année, le festival de musique les FSM fêtent leurs 10 ans avec à l'affiche : Au revoir Simone, Plastiscines, Anaïs ou CSS. Pour l'occasion, nous avons rencontré son fondateur Stéphane Amiel. Débuts, vécu, pires moments, coups de coeur, il nous dit tout !

Elleadore.com : Pourquoi un jour, un homme décide-t-il de monter un festival de musique féminin ?

Stéphane Amiel : Au départ, nous étions deux. On avait envie de monter un festival et on cherchait une idée. En réfléchissant, on s'est rendu compte qu'on écoutait beaucoup d'artistes féminines. On a donc lancé la première édition, le 8 mars 97, pendant la journée internationale de la femme. Le but étant d'organiser une soirée, qu'avec des artistes féminines.

Parles-nous de ces filles qui t'ont marqué !

Kate Bush ... A l'époque, ses clips, c'était un émoi pour le garçon que j'étais. C'était plus fort, pour moi, qu'un groupe masculin. Ce qui m'a plu c'est ce mélange de force, de fragilité, de glamour. Blondie, c'était pareil, j'aurais bien voulu que ce soit ma copine ! Rires. Les femmes s'en mêlent ce n'est pas ça, mais ça vient de ces souvenirs-là.

Quel est le but du festival ?

Célébrer l'écriture féminine ! Aujourd'hui, j'ai l'impression que le domaine d'expression des filles est plus vaste. C'est ce que propose le festival : balayer tous les univers, en allant du plus trash au plus doux. Chaque soir, c'est une palette différente. Il y a les énervées, celles qui sont plus dans le " songwriting ", dans l'amusement, ou encore dans le show !

Et toi, tu réunis tout ce petit monde...

Oui, j'essaye à chaque fois de penser aux artistes, en me demandant qui serait content de jouer avec qui, le même soir. Comme c'est un petit festival " d'intérieur ", c'est plus familial. En plus comme c'est itinérant les artistes peuvent se voir plusieurs soirs de suite et partager des choses !

Elle adore Ses derniers articles

Vous aimerez aussi

A voir au ciné absolument : « Le grand méchant renard et autres contes »
Ciné Ce mercredi 21 juin sort le film d’animation de Benjamin...
Organiser des expos d'art à la maison, c'est possible !
Artiste C'est ce que propose cette société, pour vous aider à...
46 ans plus tard : Yoko Ono reconnue co-auteure de la chanson « Imagine »
Musique Yoko Ono aura attendu 46 ans pour recevoir la...
Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme