Fermer
Suivre Elleadore.com sur
S'abonner au magazine :

lucile-vagner-psychologue---je-suis-enceinte---apprendre-et-annoncer-la-nouvelle2

" Tu sais quoi ? Tu vas être papa ! "

Souvent le futur papa est le premier informé de la bonne nouvelle ; et les mamans ne manquent pas de créativité pour le lui dire. Invitation au restaurant, test dissimulé dans de la layette ou livré par coursier (!), création d'un " faire-part " unique et très spécial pour le papa... tout est possible !Le moment choisi et la façon de présenter les choses dépendent aussi beaucoup de l'histoire qui précède, et de l'impatience ou au contraire de la réticence éventuelle de ce papa-là.Certains hommes seront vexés de n'être avertis qu'après leur belle-mère ou les amies de leur femme ; d'autres manifesteront un enthousiasme réconfortant, ou au contraire une anxiété visible... ils " accuseront le coup ", comme on dit, perturbant parfois ainsi la future maman qui ne s'attendait pas à cela. Ce qui est certain, c'est que tous auront besoin, exactement de la même façon que leur épouse d'ailleurs, de temps pour s'approprier la nouvelle et en examiner les conséquences. Les futures mamans n'ont pas le monopole des mouvements émotionnels parfois violents, et les débuts de grossesse sont parfois marqués par des conflits inattendus... tout rentrant généralement dans l'ordre au fur et à mesure que chacun retrouve ses marques.

La famille et les amis : quand et comment leur dire ?

En fonction de ce que vous pouvez anticiper de leurs réactions, il peut y avoir des surprises ! Et c'est aussi la raison pour laquelle dans certaines familles à l'atmosphère un peu houleuse, l'annonce est parfois très tardive... Si l'usage veut qu'ils se réjouissent avec vous de cette naissance à venir, vous serez peut-être surprise des réflexions des uns et des autres.A bien y réfléchir, est-ce si étonnant ? Cette nouvelle vie vient bousculer les rôles et les places de chacun, expédiant vos parents au rang de grands-parents, inquiétant votre copine pas encore casée et qui voit la fin de vos soirées " étudiantes ", ou ravivant la jalousie d'une soeur qui a peut-être des difficultés à tomber enceinte elle-même. A vous de choisir la méthode qui vous convient le mieux : une invitation " officielle ", un simple coup de fil, une annonce dès le moment du test ou bien après la première échographie, images à l'appui ?Quand tout se passe bien, ces moments d'annonce peuvent être l'occasion d'évoquer des souvenirs de sa propre enfance " Quand j'étais enceinte de toi... " , et de commencer à rêver ensemble autour de prénoms et de projets.

" Ne vous laissez pas agacer par les suggestions et les projections de chacun "

... c'est aussi une façon de faire une place à cet enfant, et de l'inscrire dans l'histoire familiale : la grande aventure est déjà commencée !

Plus d'infos sur la grossessesur magicmaman.com

La rédact'}
La rédact' Ses derniers articles
Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme