Fermer
Suivre Elleadore.com sur
S'abonner au magazine :

Mais comment passer un jour de l’an atypique ?

Note : (0 vote)

A quelques jours du réveillon de la Saint-Sylvestre, je ne sais encore que choisir pour le passer agréablement…

Mais comment passer un jour de l’an atypique ?

Tous les ans, lorsqu’approche le 31 décembre, survient la
même angoisse : qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire ?

Les potes, eux, sont au taquet dès novembre : « Et
toi, tu fais quoi ? », ce qui ne met pas la pression DU TOUT. Et voilà que je reste relativement partagée,
avec l’envie furieuse de rester en pyjama et sous la couette ce soir-là, non
sans avoir au préalable envoyé promener le monde entier.

Il faut dire que je n’aime pas particulièrement l’idée de me
sentir « obligée » de faire la fête. Mais enfin, pourquoi faudrait-il
forcément être en mode « pump it up » à une date en
particulier ? Pour faire cool ? Pour montrer sur les réseaux sociaux
combien notre vie est si géniale? C’est relativement biaisé et assez peu digne
d’intérêt au final.

Notons que la réussite (ou pas) de la soirée du 31 n’influencera
en rien l’année à venir et qu’entre nous, les festivités improvisées, celles
qu’on attend le moins et qui peuvent survenir à n’importe quelle date sont
souvent les plus réussies.

Du coup, j’ai une fâcheuse tendance à chercher la soirée
« la moins pire » à défaut de la plus tentante. Parce que tentante,
aucune ne l’est vraiment. Chaque fête oscille, dans le meilleur des cas, entre
la peste et le choléra. Et je ne vous parle même pas du plan loose bien costaud dans les rues de la
capitale, à l’image de la fête de la musique ou du 14 juillet.

Je râle, je râle mais tout de même, il m’est arrivé à
quelques reprises de passer des jours de l’an plutôt sympas. En général, on
n’en attend rien et bim ! Une bonne surprise. Alors si vous avez
l’occasion de commencer 2015 par l’un de ceux-là, vous démarrerez la nouvelle
année du très bon pied :

- La grosse soirée organisée dans un appart’ ou une
maison de particulier où l’on connaît presque personne : c’est
étonnant comme parfois ça fait du bien de voir de nouvelles têtes, de parler de
tout de rien avec des inconnus et d’être exempt de tout jugement en tant que
« nouvelle ». En général, ces soirées sont proposées en dernière
minute par une amie d’amie que vous avez vu trois fois dans vie et à qui vous
avez paru au bout du rouleau lorsqu’elle vous a demandé ce que vous faisiez le
soir du 31. Mon conseil : foncez ! Promis, les gens ne sont pas si
méchants et ils ne vous laisseront pas dans votre coin.

- Un réveillon à Disneyland Paris : et là, vous
vous dites qu’il n’y a que des familles pour faire ça, que vous allez vous
heurter à une poussette à chaque pas et que vous avez passé l’âge ? Mais
en fait, pas vraiment. Les groupes de potes à se retrouver chez Mikey pour le
31 sont plus nombreux qu’ils n’y paraissent et du coup, il y plane une ambiance
vraiment festive. Et mignonne. Et régressive. En bref, c’est un peu le plan
parfait si vous séchez. L’astuce : faire les attractions à sensations durant le spectacle de minuit. Il n’y a pas un chat. Et c’est franchement
chouette de se souhaiter la bonne année dans les wagons du Petit Train de la
Mine.

- Des billets de dernière minute pour une capitale
européenne : Surveillez les offres sur le net, il se pourrait que vous y trouviez
votre bonheur. Car qui dit jour de l’an dit avions et hôtels blindés mais
également… annulations en masse. De fait, les sites de voyages proposent des
tarifs « dernière minute » plutôt avantageux et des formules tout
compris afin de vous envoler vers l’étranger. Un truc auquel deux jours avant,
vous n’auriez même pas songé ! Je ne vous garantis pas que vous aurez
forcément la destination de votre choix mais c’est l’occasion où jamais de
découvrir un lieu, prendre l’air, vous dépayser. Vos toutes premières vacances
de l’année !

- Un tête-à-tête en amoureux à la maison :
l’idée n’a rien de bateau. Il n’y a pas besoin de faire des trucs fous-fous le
soir de la Saint-Sylvestre pour être heureuse. Et finalement, la perspective
d’une petite soirée romantique partagée entre dîner gourmand et câlins (et
chandelles, et musique d’ambiance car on ne lésine pas sur les moyens) est, à
bien y penser, attrayante à souhait. Pensez à être sexy aux douze coups de
minuit !

- Une soirée normale : et bien quoi ? Il
n’y a donc personne qui songe à recevoir ou être reçue le soir du 31 comme
n’importe quel samedi de l’année ? Essayez, vous pourriez être
agréablement surprise.

Et vous, quels sont vos projets ?

Vous aimerez aussi
Culture Nicolas Bruno s'endort comme nous tous, mais quand il...
Musique Un hymne à la joie, à la bonne humeur, à la cohésion...
Culture Cette fabuleuse artiste française qui s’est propulsée...
Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme