Fermer
Suivre Elleadore.com sur
S'abonner au magazine :

Manga expo

Je vous l'avais promis lors de la Japan expo "l'année prochaine je me déguise". Comme je suis une fille de parole, je me suis rendue à la Manga expo. Et rien que pour vous j'ai testé le défilé des jeunes créatrices. Un week-end riche en couleurs, en dreads flashy et en vêtements loufoques !

En savoir plus sur la Manga Expo :

www.manga-expo.com

En savoir plus sur les créatrices :

Hoshisan et les bijoux de Laurène : hoshisan.canalblog.comchouxbijouxcailloux

Les bijoux acidulés : www.lesbijouxacidules.com

La musique de Fabien kanoude taiko kanou du défilé : myspace.com/taikokanou

Photographies: Delphine Vaisset

Jennifer, créatrice de vêtements colorés sous la marque "Hoshisan" m'a embarqué dans son défilé.

"C'est l'heure des répétitions, je découvre les filles qui défileront à mes côtés, toutes colorées, drôles et pétillantes, aussi peu rassurées que moi à l'idée de monter sur scène."

Je me sens moins seule.

J'enfile ma tenue Japonaise sur mesure, la pression monte d'un cran. Pas le temps de répéter, il va falloir improviser sur scène. C'est la panique générale, je ne veux plus y aller, il faut que je trouve un moyen de me planquer sur scène, mais visiblement cela ne va pas être aussi simple !

C'est le jour J, la Manga Expo ouvre ses portes avec toujours autant de Cosplays et de déguisements hallucinants. Karaoké, concours de danse, leçons de japonais, peluches géantes, créations uniques... la mode manga me fait tourner la tête et il est déjà temps de monter sur scène. Toute l'équipe enfile sa tenue Hoshisan, nous avons exactement cinq minutes pour retenir l'ordre de passage. De l'autre côté, certaines créatrices ont mis au point des chorégraphies parfaitement rodées. L'organisatrice nous fait courir dans les couloirs, c'est le moment de rejoindre la scène.

"Les filles essayent de détendre un peu l'atmosphère avec des blagues dont je ne me souviens pas, trop occupée à souffler comme une folle pour me détendre."

Nous sommes toutes blanches, mal au ventre, envie d'aller au petit coin, d'en finir au plus vite. Comme je ne suis pas vraiment capable de vous dire la façon dont cela s'est passé, voici le défilé en images...

 

La manga se termine, je suis une épave, perdue dans le salon. Je ne perds pas complètement la tête... je dévalise mes créatrices chouchous : L'Usine à bulles, Zarzar, le R'atelier, Hoshisan, Mad Jocker, les bijoux de Laurène, les bijoux acidulés... Pas facile de se quitter : on se revoit l'année prochaine ?

Envie de kawaï ? Lisez la suite !

La rédact'}
La rédact' Ses derniers articles

Vous aimerez aussi

100 ans de pauvreté en 1 minute
Mode Un siècle de pauvreté française défile devant nous
Seven Sisters sort aujourd'hui au cinéma
Ciné C'est le film événement de la rentrée, porté par la...
Des jouets en papier plein de surprises
Inspirations Les kirigamis de Haruki Nakamura sont extraordinaires
Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme