Fermer
Suivre Elleadore.com sur
S'abonner au magazine :

Nicole Kidman n'a pas fait d'infidélité au Chanel numéro 5

L'actrice australienne Nicole Kidman a accepté vendredi des dommages et intérêts d'un journal britannique qui a reconnu avoir publié à tort des informations selon lesquelles elle aurait promu un autre parfum que le Chanel numéro 5 pour lequel elle est sous contrat.

L'actrice australienne Nicole Kidman a accepté vendredi des dommages et intérêts d'un journal britannique qui a reconnu avoir publié à tort des informations selon lesquelles elle aurait promu un autre parfum que le Chanel numéro 5 pour lequel elle est sous contrat.

 

Le Daily Telegraph a présenté ses excuses pour avoir écrit sans fondement dans sa rubrique "indiscrétions" que l'actrice avait fait la promotion de son nouveau film "A la croisée des mondes: la boussole d'or" en exhibant une bouteille du parfum Jo Malone pour en vanter les mérites.

 

Nicole Kidman, qui a gagné l'Oscar de la meilleur actrice en 2002 pour "The Hours", "se parfumait constamment" avec cette flagrance, assurant de facto la promotion d'un produit concurrent du célèbre parfum de Chanel, a affirmé le quotidien.

 

John Kelly, juge de la Haute cour de Londres, a affirmé que la star de 40 ans avait été perturbée par cette affaire, qui suggérait qu'elle avait agi de façon malhonnête et violé son contrat avec la marque de luxe Chanel.

 

L'avocat David Price s'est excusé de la part du journal, indiquant que la rédaction avait découvert après coup que la source de l'histoire avait été inventée.

 

Le journal a accepté de payer des dommages d'un montant qui n'a pas été révélé, que Nicole Kidman devrait offrir à un fonds des Nations unies pour les femmes.

Sur le même sujet

Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme