Fermer
Suivre Elleadore.com sur
S'abonner au magazine :

Passion sur le Nil...

Note : (0 vote)
Passion sur le Nil...

Quel est le point commun entre Néfertiti, Ramsès II, Toutankhamon, Isis ou Osiris ? Tout ce petit monde a eu la chance de vivre sous le soleil d'une terre belle comme le jour appelée Egypte. Rien de tel qu'une magnifique croisière sur le Nil pour apprendre à connaître l'histoire passionnante d'un pays aussi mystérieux qu'accueillant...

 

Le M/S Sonesta Star Goddess

Le Sundeck du bateau

Vue du barrage d'Assouan

Obélisque inachevé

 

 

Pendant que toute l'Europe grelotte de froid sous dix épaisseurs de leggings, j'irais bien voir ailleurs si j'y suis, en t-shirt de préférence !

Ça tombe bien, l'Homme (le mien) et moi avons quelque chose à fêter... Il est donc temps pour lui d'investir dans le voyage de nos rêves : pas de décalage horaire ni d'heures d'avion à foison mais un dépaysement complet saupoudré de culture, de soleil et de luxe... Vous avez ça en stock ?

Emballé, c'est réservé : mon ailleurs sera en Egypte.

Après quatre petites heures d'avion, l'avion se pose dans la ville mythique du Caire... Il fait nuit mais déjà les odeurs, les sons, les images m'enveloppent d'exotisme. Le Caire attendra notre retour. Un autre vol nous mène directement à Assouan, "fille du soleil, où les hivers sont les plus agréables" (slogan de l'époque). Là-bas, le M/S Sonesta Star Goddess nous attend pour nous conduire majestueusement le long du fleuve roi...

Qui dit grandes émotions dit grand luxe !

Ce n'est pas tous les jours que nous sommes en Egypte. Pour la peine, nous avons une suite de 33m2 rien que pour nous... Pas le choix, le navire ne propose que des cabines grande taille !

Déco contemporaine épurée, salle de bain avec baignoire, écran plasma, service exemplaire... Le bateau donnerait le vertige aux pharaons eux-mêmes. Pour l'heure, c'est du haut du barrage d'Assouan ou de l'obélisque inachevé que j'ai le vertige ! Le temple de Philae me donne également le tournis, mais pour d'autres raisons.

Temple de Philae et Coucher de soleil sur Old cataract

Magnifiques et silencieuses, les pierres témoignent du savoir-faire d'une civilisation mythique disparue...

Notre bateau poursuit sa route. Ici et là, des enfants nous saluent en riant, des vaches dorment au soleil, des dahabeyas (pirogue traditionnelle) croisent notre chemin.

La nuit, seuls sur notre terrasse, nous buvons à la santé des étoiles, âmes de pharaons des dynasties passées...

Elle adore Ses derniers articles

Vous aimerez aussi

Une animation géniale qui dit stop à la pollution sur les plages
Environnement Quand l’océan perd patience…
Click&Boat, location de bateaux entre particuliers
Applications Besoin de prendre les voiles? On a l'application qu'il...
Mon Festival de Cannes en 10 objectifs
Cinéma Si vous étiez invités au Festival de Cannes, que...
Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme