Fermer
Suivre Elleadore.com sur
S'abonner au magazine :

Pourquoi j'aime Halloween

Pourquoi j'aime Halloween

Un bonbon ou un sort ? Dans quelques semaines, Halloween frappera à notre porte ! Une de mes fêtes préférées et je vous explique pourquoi.

A quelques semaines de la fête des morts, j’ai eu envie de partager avec vous pourquoi, moi, quasi trentenaire, j’aime toujours autant Halloween. En France, Halloween se résume à une fête commerciale sans lien avec notre culture. Après un regain de popularité début années 2000, je trouve qu’elle se célèbre de moins en moins et ça me désole.

J’aime beaucoup l’origine historique derrière Halloween mais ce que j’apprécie encore plus, c’est son caractère régressif ! Se déguiser, parcourir les rues pour récolter des bonbons et faire des farces, admirer les décors à faire peur… Rien ne réveille plus mon âme d’enfant que la fête d’Halloween (et accessoirement les illuminations de Noël et mes fêtes d’anniversaire, mais ceci est un autre sujet).

Chaque année, je développe donc des petites parades pour la célèbrer. Bien sûr, je n’ai plus l’âge de réclamer des bonbons en frappant aux portes (à moins d’embarquer avec moi mon neveu), mais j’ai par exemple organisé ma dernière pendaison de crémaillère à ce moment-là. Chacun devait venir déguisé et c’était génial, tout le monde avait joué le jeu même les plus réticents. On s’est retrouvés à s’auto-complimenter, à s’éclater comme de grands enfants…  

Pour moi, Halloween, c’est ça. Derrière tout le brouhaha commercial, c’est surtout une fête pour retrouver l’espace d’une soirée une âme d’enfant… et ça ne fait pas de mal aux grands adultes que nous sommes devenus ;)  

Elle adore Ses derniers articles

Vous aimerez aussi

Les 3 articles féministes à lire cette semaine #19
Féminisme Chaque semaine, je vous propose 3 articles féministes à...
La nouvelle saison d'American Horror Story fait déjà flipper les téléspectateurs
Séries Décidément, Ryan Murphy a un don pour l'angoisse. Avec...
Séries TV : Celles qui reprennent en Septembre
Séries Le sujet est difficile, mais il faut en parler : l’été...
Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme