Rechercher
Menu

Printemps-Eté 2008 / Femme / Paris / Défilé Martin Margiela

PRINTEMPS-ETE 2008 / PARIS / PRÊT-A-PORTER / FEMME / DEFILE MARTIN MARGIELA Pour sa nouvelle collection printemps/été 2008, Martin Margiela crée des bandes de tissus aux couleurs chair, noir, blanc et gris et les découpe soit en brassières, soit en shorts ou micro-jupes. Même les lunettes apparaissent comme des bandeaux, voilant les yeux des mannequins. Les vestes s'étirent à l'arrière pour former une sorte de traîne. Sur d'autres modèles, les épaules sont mises en valeur dans un esprit futuriste, un bustier porté sur une longue jupe se termine également en pointe. Les grandes bottes en daim de différentes couleurs finissent quant à elles, ouvertes, en sandales. Chez le créateur belge, l'exploration et l'expérimentation restent des thèmes majeurs et essentiels dans la construction d'une collection. Musique: défilé

PRINTEMPS-ETE 2008 / PARIS / PRÊT-A-PORTER / FEMME / DEFILE MARTIN MARGIELA
Pour sa nouvelle collection printemps/été 2008, Martin Margiela crée des bandes de tissus aux couleurs chair, noir, blanc et gris et les découpe soit en brassières, soit en shorts ou micro-jupes. Même les lunettes apparaissent comme des bandeaux, voilant les yeux des mannequins. Les vestes s'étirent à l'arrière pour former une sorte de traîne. Sur d'autres modèles, les épaules sont mises en valeur dans un esprit futuriste, un bustier porté sur une longue jupe se termine également en pointe. Les grandes bottes en daim de différentes couleurs finissent quant à elles, ouvertes, en sandales. Chez le créateur belge, l'exploration et l'expérimentation restent des thèmes majeurs et essentiels dans la construction d'une collection.
Musique: défilé

Sur le même sujet

Cet artiste réalise des tableaux avec un fer à repasser !
Vous ne verrez plus votre fer à repasser de la même...
Alice au pays des merveilles by Maison Martin Margiela
Maison Martin Margiela nous livre sa vision merveilleuse...
Interview exclusive de Gaspard Yurkievich
J'ai eu la chance de rencontrer Gaspard Yurkievich et de...
Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme