Fermer
Suivre Elleadore.com sur
S'abonner au magazine :

Qui se cache derrière Ba&Sh ?

Qui se cache derrière Ba&Sh ?

Barbara et Sharon, deux filles de leur temps, copines dans la vie, pétillantes et souriantes, ont lancé une marque qui leur ressemble : féminine et hippie chic... Sept ans plus tard, elles possèdent plus de 300 points de vente dans le monde entier. Rencontre.

Carnet d'adresses :

A PARIS :- 10, rue du Jour 75001 Paris- 215, rue St Honoré 75001 Paris- 22, rue des Francs Bourgeois 75003 PARIS- 80, rue des Saints Pères 75007 PARIS - 83, rue d'Assas 75006 Paris- 158, rue de Courcelles 75017 Paris- 1 bis rue des Abbesses 75018 ParisA MARSEILLE :- 65, rue de Paradis 13006 Marseille

 

"On a eu envie de créer des modèles que l'on ne trouvait pas pour nous dans les magasins !"

 

Interview des créatrices de la marque BA&SH

 

Des modèles simples, féminins, à la fois romantiques et modernes, en soie, en cachemire ou en coton... A coup sûr, les ados ou les mamans trouvent leur bonheur chez la marque Ba&sh !

"Sharon avait fait des études de droit, pour ma part, je travaillais dans la communication dans le secteur de la mode. On s'est mariées, on a eu des enfants ", raconte Barbara, jolie blonde à la peau dorée. Tout s'est ensuite fait très vite ! "On a eu envie de faire le grand saut. On a eu la chance de rencontrer les bonnes personnes, qui nous ont aidées à nous lancer ".

Le duo a très vite fonctionné : "Sharon s'occupe du commercial et moi de la production, du suivi des collections..."

"Les voyages, les filles dans la rue vont inspirer nos vêtements, comme cette longue robe bustier à imprimés rose (135 euros), ce sarouel (130 euros) et ce top découpé dans le dos (39 euros). "Des modèles très pratiques que les filles peuvent porter facilement lors d'occasions différentes. Cet été, les robes débardeurs, les t-shirts qui tombent sur l'épaule, les imprimés colorés, les jeans larges cartonnent. A moins de 200 euros, il est possible de se constituer un look !

On aime ce top à carreaux (91 euros) et ce short en jean large (91 euros), qui ne nous quittera pas cet été. "On a à cœur de pratiquer une politique à tarifs doux ". Ici, pas de matraquage, mais " des prix justes", martèle Sharon.

"On peut se faire plaisir avec un débardeur à 34 euros et craquer sur une belle pièce indémodable, un manteau en daim à 560 euros".

Capucine, jolie blonde qui habite dans le quartier, en témoigne : "Ce matin, je suis venue en voisine. J'ai repéré dans la presse cette paire de low boots marrons à franges. Je craque comme souvent chez Ba&sh, où l'on trouve des pièces modes sympa."

melanie_sienne}
melanie_sienne Ses derniers articles

Vous aimerez aussi

L'eye-liner Harry Potter est tout simplement magique
Culture Les fans de Harry Potter peuvent désormais avoir un...
Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme