Fermer
Suivre Elleadore.com sur
S'abonner au magazine :

Sport et grossesse sont-ils compatibles ?

Sport et grossesse sont-ils compatibles ?

Sport et grossesse ne sont pas incompatibles... à condition de respecter certaines règles de sécurité élémentaires. Ainsi, les sports qui entraînent des risques de chutes et de coups sont à proscrire dès le début de la grossesse ! En revanche, la natation et la marche, pratiquées en douceur, maintiennent la future maman en forme et la préparent à l'accouchement, véritable épreuve sportive...

Renoncer aux sports violents

"Il faut savoir doser les risques", explique le Dr Cécile Carré, médecin généraliste. Les sports de combat, les sports violents, favorisent les chocs, les chutes, et nécessitent un effort intense. Il faut les éviter !" Seules les sportives de haut niveau sont sans doute "épargnées" les premiers mois de grossesse. "Elles dominent leur sport et leur corps, note le médecin. Et surtout, connaissent leurs limites..." Pour la plupart, il est donc plus raisonnable de rester sur la touche en se contentant de dévorer du regard les matchs de volley-ball, basket-ball et autres sports collectifs organisés par les amis ! "Les coups violents, insiste le médecin, peuvent provoquer des contractions, des fausses couches, voire des accouchements prématurés. "Le bon sens est donc de rigueur ! De nombreux sports individuels comme le ski, l'athlétisme ou l'équitation, ne sont pas recommandés non plus pour les mêmes raisons.Les mordues de ski peuvent se consoler en pratiquant le ski de fond en basse altitude. Exit, également, les sports qui impliquent une notion de compétition : "pendant la grossesse il faut abandonner la recherche de performance, indique le docteur, et privilégier le sport "détente" !" Aucun record n'est à battre, si ce n'est celui de vivre la meilleure grossesse possible...

Privilégier la natation et la marche

"La natation est un bon exercice, souligne le Dr Carré, car le corps ne fournit pas d'effort violent et n'est pas exposé aux contacts directs avec autrui ! "La future maman se laisse bercer dans l'eau et se relaxe, tout simplement. Les angoisses s'atténuent. Elle se prépare en douceur à l'accouchement en améliorant sa respiration et en entretenant les muscles du ventre, du dos, des reins, des cuisses mais aussi "ceux du périnée, précise le docteur, largement mis à contribution pendant l'accouchement !" La marche s'associe à la natation en termes de détente et de douceur. A condition de ne pas s'engager dans un trekking, elle entretient la forme (circulation veineuse facilitée) et le dynamisme de la femme enceinte... avec, aussi, une action bénéfique sur l'esprit : "la marche, la natation et le yoga favorisent l'introspection. L'esprit peut vagabonder sans le moindre objectif sportif !" La future mère assiste activement, au fil des jours et des semaines, à la transformation de son corps et, grâce à la réflexion, se prépare en douceur à l'arrivée d'un nouveau venu dans la famille..."Continuer une activité physique, conclut le médecin, participe au dynamisme de la future maman et peut lui permettre de reprendre plus facilement un sport après l'accouchement..." A une seule condition : consommer avec modération...

Plus d'infos sur la grossessesur magicmaman.com

Elle adore Ses derniers articles

Vous aimerez aussi

Pourquoi faire appel à un coach sportif ?
Sport C'est bien de faire du sport mais progresser c'est mieux...
25 minutes pour faire du sport
Sport Le chrono est enclenché, c'est parti pour 25 minutes...
Nike et Swarovski dévoilent des baskets 100% glitter
Mode Des baskets couvertes de petits diamants ? Le rêve pour...
Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme