Rechercher

Un mois pour tester... le coaching minceur par téléphone : semaine 2

Un mois pour tester... le coaching minceur par téléphone : semaine 2

Aujourd'hui, c'est mon 2ème rendez-vous avec Yoann, mon coach minceur. Après une semaine d'efforts, je vous annonce les premiers résultats sur la balance !

Petit rappel pour celles qui ont loupé le premier épisode : je teste le concept "I love my diet coach".

Une fois par semaine, j'ai rendez-vous par téléphone avec Yoann, un diététicien qui supervise mon "régime" et m'aide à atteindre mon objectif (perdre 2 petits kilos en un mois avant ma prochaine escapade au soleil).

La semaine dernière, il m'avait donné plein de conseils pour rééquilibrer mes repas et grignoter moins.

J'ai essayé de les suivre à la lettre : voici donc mon bilan au bout d'une semaine !

Rendez-vous lundi prochain en espérant vous annoncer mon premier kilo en moins !

 

Revoir l'épisode 1 ? Cliquez là :

- Un mois pour tester... le coaching minceur par téléphone : semaine 1

 

 

Lire la suite du sujet ? Cliquez ici :

- Un mois pour tester... le coaching minceur par téléphone : semaine 3

- Un mois pour tester... le coaching minceur par téléphone : semaine 4

Coup de fil numéro 2 : je reçois la mention "encouragements"

Yoann m'appelle pile à l'heure convenue (ponctuel, le garçon, ça me plaît !) avec un "Bonjour Laura, comment ça va ? Comment s'est passée la semaine ?". Il pourrait presque être un ami qui prendrait de mes nouvelles...

Je lui annonce que j'ai réussi à appliquer la plupart de ses conseils (à part boire plus d'eau, ça désolée, j'y arrive pas...) et que j'ai perdu 500 g.

Visiblement, c'est le résultat qu'il attendait ("Pas plus, car ce serait trop rapide et pas moins, car ce serait démotivant"). "C'est très encourageant, ça prouve que vous avez fait des efforts, continuez comme ça" : un peu scolaire, j'ai l'impression de retourner à l'école à la remise des bulletins... Mais bon c'est toujours agréable d'être encouragée.

Il veut savoir si j'ai rencontré des problèmes depuis notre dernier entretien. En fait, j'ai bien géré la semaine, mais j'ai encore fait du "grand n'importe quoi" le week-end entre apéros dînatoires, restos et petits-dèj à 13h, pour cause de grosses soirées.

Du coup, il me donne une nouvelle idée pour mieux négocier les week-ends : "et si je vous disais de remplacer le petit-déjeuner tardif par un vrai brunch, pour ne pas sauter le repas du midi et avoir moins faim le soir avant de sortir".

Ok, c'est pas bête, j'essayerai !

Deuxième confession : côté grignotage, il n'y a pas vraiment de changement, je craque toujours sur quelques carrés de chocolat le soir devant "Gossip Girl".

Il me rassure : "Ce n'est pas dramatique, tant que ça n'empêche pas la perte de poids, continuez". De toute façon, le diétététicien n'appelle pas vraiment ça du grignotage : "ce n'est pas récurrent dans la journée et ce n'est pas une grosse pulsion sucrée vu que vous ne finissez pas la tablette entière".

Une petite mise au point qui finit de me déculpabiliser.

En tous cas, j'aime la philosophie de Yoann, quand il dit : "Tant que le résultat est là sur la balance, pas besoin de se prendre la tête !". Message reçu, on continue à la cool d'ici le prochain rendez-vous.

Cette semaine, j'ai aimé :

Entrer mon nouveau poids dans mon espace perso sur le site et voir la courbe commencer à descendre...

Bilan :

Moins 500 g en une semaine, si j'arrive à tenir sur le même rythme, j'atteindrai mon objectif en un mois... Et sans trop me priver !

Sur le même sujet

Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme