Fermer
Suivre Elleadore.com sur
S'abonner au magazine :

zermatti 2

Violette en avait assez de suivre des régimes depuis des années, de faire le yoyo avec son poids et de faire des crises de boulimie en pleine nuit.

" Après les régimes protéinés, dissociées... J'avais envie de faire la paix avec la nourriture. J'ai d'abord lu la méthode Zermati, qui m'a donné envie d'aller le consulter il y a deux ans pendant 8 mois à raison de deux fois par semaine. Il ne propose pas un régime et prévient dès le début que l'on ne va pas forcément perdre du poids, mais il nous emmène dans un vrai travail en profondeur. Il m'a réconcilié avec la nourriture, mais aussi avec moi-même.

Avec lui, j'ai réussi à comprendre et à gérer mon poids.

J'ai appris à ne pas finir mon assiette, manger plus lentement, à apprécier mon plat et à faire des repas un vrai moment de plaisir. Désormais, je mange quand j'ai faim, je ne regarde plus l'heure. Ce midi, j'ai mangé une saucisse/purée, je n'ai pas fini mon plat car je sentais que je n'aurais plus eu faim pour un dessert dont j'avais envie : des fraises !

Résultat :

J'ai perdu beaucoup de poids au début, repris depuis, mais ce n'est pas grave ! Je me sens bien dans mon corps, dans ma tête et c'est l'essentiel ! J'ai réalisé que ce n'est parce que l'on avait quelques kilos en trop que l'on n'était pas pour autant inintéressante.

Laure, la trentaine, maman d'Adrien, 5 ans, raconte :

" J'ai arrêté la cigarette, j'ai pris 4 kgs, puis je suis tombée enceinte. Je pesais alors 61 kgs. Je venais d'avoir un enfant, j'étais heureuse et épanouie. Je ne prêtais pas attention à mon poids jusqu'à l'été... Quand je n'ai pas pu rentrer dans mes petites robes, j'ai alors eu envie de retrouver mon poids de forme ! Je n'avais pas envie de faire un régime, je suis contre. J'ai toujours vu ma soeur faire des régimes et le yo-yo avec son poids... J'ai entendu parler de la méthode Zermati et pu lire trouver sur Internet un extrait de son livre.

J'ai perdu en moins de trois mois 8 kgs...

... tout en mangeant de tout, quand j'avais faim. Cette méthode m'a bien convenu, car je ne suis pas une grande gourmande ! Mais si je n'aime pas le sucré, je ne me refuse pas un plat de pasta, des frites, une pièce de boeuf à la béarnaise... Par contre, quand je déprime, je ne vais pas me réfugier dans la nourriture et foncer vers le frigo !Très important, j'ai redécouvert grâce à la méthode Zermati la notion de plaisir. Quand j'ai envie de fromage, je ne me prive pas et je vais privilégier un peu de frites plutôt qu'une grosse assiette d'haricots verts, car je ne suis pas fan des légumes. Ce qui ne m'empêche pas de bien manger des protéines, boire beaucoup d'eau...

Aujourd'hui, je mange doucement, je pose mes couverts, je ne mange pas le matin car je n'ai pas faim, je ne finis pas mon assiette si j'en ai assez... Et j'ai encore perdu 4 kgs ! " Tentée ?

La rédact'}
La rédact' Ses derniers articles

Vous aimerez aussi

Pourquoi faire appel à un coach sportif ?
Sport C'est bien de faire du sport mais progresser c'est mieux...
Un porridge délicieux en 5 minutes chrono
astuces Un petit-déjeuner sain et rapide ? Voici ma recette !
5 bonnes raisons d'aller en Toscane
Voyage Vous avez toujours eu envie de découvrir la Toscane ?...
Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme