Rechercher

Le vrai/faux de la sexualité pendant la grossesse

Le vrai/faux de la sexualité pendant la grossesse

Elle court elle court, la rumeur sur le sexe pendant la grossesse... Plutôt que de faire vœu d'abstinence (9 mois c'est long, quand même...), découvrez notre vrai-faux pour tordre le cou aux idées reçues !

Elle court elle court, la rumeur sur le sexe pendant la grossesse... Plutôt que de faire vœu d'abstinence (9 mois c'est long, quand même...), découvrez notre vrai-faux pour tordre le cou aux idées reçues !

Enceinte, on a tout le temps envie de faire l'amour

VRAI et FAUX

Et oui, réponse de Normande à cette première question !D'un côté, les hormones en ébullition boostent la libido, et on se sent parfois au top de sa féminité et de sa sensualité. Résultat : c'est la fête de la petite culotte de grossesse tous les jours, et monsieur ne sait plus où donner de la tête et d'ailleurs.

Pour d'autres femmes, absorbées par leur grossesse, la période peut être celle d'un désintérêt pour le sexe. En plus, chez une même femme, le désir n'est pas constant toute la grossesse et il est fréquent d'observer une petite baisse d'envie au cours du 1er trimestre (les nausées, on a fait mieux pour avoir envie de faire des folies de son corps), et du 3ème trimestre (où quand même vous asseoir, vous prend un bon quart d'heure).

A papa (très) bien membré, risque pour le bébé

FAUX

Non, non, et re-non. Si votre mari vous soutient le contraire, c'est qu'il est très optimiste, en plus d'être très bien membré. Ou un brin crâneur. Dans votre ventre, le bébé est parfaitement protégé par les membranes amniotiques et le liquide qui l'entoure. Du coup, pas de risque pour lui d'être dérangé par la visite surprise de son papa. Pas de risque, non plus, pour vous de découvrir à la naissance trois bosses sur son front, souvenir de votre dernier câlin de grossesse (et pas facile à justifier auprès des beaux-parents).

Faire l'amour en fin de grossesse représente un risque

VRAI et FAUX Certains couples peuvent faire l'amour jusqu'au dernier moment de la grossesse (pas sur la table d'accouchement non plus hein, on ne s'emballe pas).

Certains médecins conseillent même des rapports sexuels, quand le terme est dépassé, pour provoquer l'accouchement !En effet, une substance contenue dans le sperme provoque l'ouverture du col et les contractions. Par conséquent, soyez prudents (voire abstinents) et demandez conseil à votre médecin au cours du dernier trimestre, si vous avez des antécédents ou des signes de naissance prématurée.

L'orgasme peut provoquer des contractions

VRAIEt ce dès les premières semaines de grossesse ! Constatez par vous-même : juste après l'orgasme, votre ventre devient tout dur et prend une drôle de forme... A ce propos, votre homme a désormais le moyen de lire en vous, gare au flagrant délit de simulation ! Il s'agit de simples contractions utérines, et pas de contractions d'accouchement (vous vous rendrez vite compte de la différence...). Ce durcissement de votre ventre ne représente aucun danger pour votre bébé* et au contraire : l'orgasme provoquerait une montée d'endorphines qui ferait planer "mini-vous" à 10000 mètres d'altitude. Si en plus la sexualité pendant la grossesse peut rendre service !

*En cas de menace d'accouchement prématuré, demandez conseil à votre médecin

Certaines femmes découvrent l'orgasme pendant la grossesse

VRAIPendant la grossesse, les tissus des organes génitaux sont gonflés de sang et donc plus réceptifs aux stimulations. Résultat : l'orgasme devient à la portée de presque toutes... les bourses.

Pour preuve, 1 femme sur 5 découvre son premier orgasme à cette période.

Plus étonnant encore, certaines femmes assurent avoir fait l'expérience d'un "accouchement orgasmique". Egalement appelé "accouchement sensuel", il a fait l'objet d'un reportage, "Orgasmic birth", qui présente les méthodes de cette quelque peu particulière... Comme quoi, la sexualité pendant la grossesse épanouie !

Et vous, quelles sont les questions que vous vous posez ?

Sur le même sujet

2 commentaire(s)
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 

Bonjour aidez-moi s'il vous plaît je ne sais pas où tourner . Après plusieurs FIV je n'ai jamais pu tomber enceinte on m'a même annoncé que je ne pourrais pas avoir d'enfant avec mes propres ovocytes. Or je suis tombée enceinte naturellement pour vous dire cette grossesse et plus que précieuse à mes yeux. Je suis enceinte de 5 semaines aménorrhée et voilà toutes les nuits j'ai des orgasme nocturne qui provoque une contraction très forte qui me réveille cependant je ne fais pas de rêve érotique ça vient tout seul et je me rappelle ce lors de mes fiv ça me fesait Est-ce les hormones? Comment y remédier? En sachant que mes fiv n'ont jamais fonctionné. Je me demande si mon corps ne rejette pas l'embryon on de cette façon j'ai très peur et je ne veux pas le perdre c'est sûrement ma dernière chance car comme dit le docteur c'est un miracle... ça me saoule car j'ai peur de dormir et juste après cette orgasme moi j'ai une douleur si forte que je culpabilise alors que je ne contrôle rien je n'ai toujours pas vu moi Gygy mais même avec la honte je lui dirai car j ai peur de le perdre...si quelqu un me m'éclairer...merci

Stella - Le 07/01 à 08:45Signaler un abus

"Vu d'abstinence" vous êtes sérieux?! (C'est un voeu d'abstinence....)

Anonyme - Le 29/02 à 08:59Signaler un abus