Contribution de
annaick_f
Beauté   Soins  

Comment reconnaître un bon tatoueur ?

Question simple mais réponse compliquée ! Où le trouver ? Comment le choisir ? Devant quels signes fuir ? Quelles règles ? Dur, dur. Heureusement, Tin-tin, célèbre tatoueur piquant et passionné m'a aidé à reconnaître un bon tatoueur !

Comment reconnaître un bon tatoueur ? © Fotolia © shime
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Question simple mais réponse compliquée ! Où le trouver ? Comment le choisir ? Devant quels signes fuir ? Quelles questions lui poser ? Dur, dur. Heureusement, Tin-tin (1), célèbre tatoueur piquant et passionné m'a aidé à reconnaître un bon artiste tatoueur !

 

 

Déjà, je le trouve comment ? Où chercher ?

Tu le trouves avec tes goûts et surtout avec ta culture.

C'est bien de se documenter quand on ne connaît pas : il y a pas mal de livres de référence, des magazines de tatouages (Tatouages Magazine, Rise, Inked) et il y a Internet.

En cherchant, on trouve rapidement les bons et pas forcément celui en bas de chez toi ou le premier que tu trouves.

 

Comment le choisir ?

Dans tous les cas, prendre le temps de chercher un bon artiste qui cadre avec ses goûts et ses envies.

 

Comment vérifier s'il est sérieux ?

Il faut regarder si ses locaux sont propres. Mais ça ne suffit pas !

Un truc simple : si tu vois un tatoueur (ou un dentiste) toucher son téléphone avec ses gants, ce n'est pas bon signe : soit il est en train de déposer un virus, soit il est en train de récupérer le virus du client d'avant. Ca s'appelle la transmission croisée.

Lors du tatouage, le risque majeur est viral (hépatite), la transmission croisée. Tout ce qu'on touche avec les gants doit donc être sous plastique et à usage unique, sinon on retire ses gants. Les gants ne servent qu'à tatouer.

Dans tous les cas, c'est important de voir de bons tatoueurs travailler, notamment au Mondial du Tatouage (2) pour voir ce qui se fait de mieux (qualité, hygiène, etc) pour comparer plus facilement avec ceux qu'il y a à côté de chez soi.

Et puis, il y a un décret stipule qu'un tatoueur doit tatouer dans une autre pièce que la salle d'attente.

Les bonnes questions à lui poser, dès le départ ?

Déjà, il faut regarder son book, même si les escrocs peuvent s'attribuer le travail de tatoueurs...

Ensuite, discuter avec les gens qui se sont fait tatouer chez lui. Connaître la réputation d'un tatoueur, c'est important.

Et puis, il faut regarder son travail en vrai.

matériel tatouage

Copyright photo : fotolia

Devant quelles choses fuir absolument ?

1 - Le tatoueur à domicile. Il te dira que c'est plus intime mais il n'y a aucunes normes !

Ne surtout pas se faire tatouer par quelqu'un qui vient tatouer chez toi. Il y en a des tonnes ! C'est interdit car il n'y a aucune traçabilité. Donc quelqu'un qui a du matériel chez lui, c'est très mauvais signe.

Info à connaître : il y a entre 3000 et 4000 tatoueurs pros en France contre 10 000 clandestins (chiffres de fournisseurs qui ont répertorié le matériel livré avant qu'une sélection drastique soit opérée). Et les autorités commencent à peine à faire des inspections d'hygiène chez des tatoueurs établis (déclarés et avec un numéro de SIRET) et laissent faire les tatoueurs clandestins.

2 - Les locaux du tatoueur sont vides

S'il n'y a personne chez lui et qu'il te tatoue tout de suite, c'est mauvais signe ! Tous les bons tatoueurs ont des mois de rendez-vous programmés.

Plus tu vas attendre ton rendez-vous (quelques semaines, mois, parfois plus) et plus il y a de monde chez lui, mieux c'est !

Chez nous, on a déjà pris des gens rapidement car il venait d'y avoir une annulation, donc il faut aussi faire la part des choses.

3 - L'artiste (tatoueur) qui n'en est pas un.

Mais ça c'est très subjectif ! Dur de savoir pour quelqu'un qui ne sait pas...

Ce n'est pas parce qu'une star a un tatouage que celui qui l'a fait est bon. Même si je ne suis pas très foot, je peux te dire que plein de footballeurs ont des tatouages pourris et que David Beckham (son tatoueur est Louis Molloy) s'en sort très bien !

 

 

Que doit avoir le lieu où je me fais tatouer ?

- Respecter des normes au niveau de la peinture, des sols, du matériel utilisé, etc.

- Du matériel médicalisé : plan de travail en inox (pas en bois) plastiqué et à usage unique.

- De carrelage au sol et parfois au mur, des surfaces lessivables. Donc surtout pas de moquette.

- Pas d'animaux.

Des diplômes, certificats, attestations à demander ?

Pas diplômes, pas d'écoles, pas de certificats. C'est assez facile d'être tatoueur rapidement à vrai dire.

Légalement, il y a un stage à l'hygiène à suivre, qui dure 3 heures, mais il suffit juste d'y faire acte de présence.

Côté "attestation", c'est bien si le tatoueur fait partir du Syndicat National des artistes tatoueurs, le SNAT. Un syndicat qui est là avant tout pour protéger les tatoueurs, les faire reconnaître en tant artiste, mais qui peut aussi être un gage de qualité pour le public. Il y a souvent un autocollant sur la porte du tatoueur, mais tu peux lui demander s'il en fait partie.

Tous les tatoueurs pros ne sont pas inscrits au SNAT, ça ne veut pas dire qu'il ne faut pas leur faire confiance ! Mais le tatoueur qui y est, ça veut forcément dire qu'il respecte tous les protocoles, a une certaine déontologie et qu'il est propre. Même si théoriquement la loi l'y oblige.

bon tatoueur

Copyright photo : fotolia

 

Les règles d'hygiène de base ?

Pas mal de choses mais plus tu protèges et mieux c'est.- Sièges protégés des projections grâce à du plastique, les fils de la machine aussi sont protégés.

- Les tatoueurs doivent se laver les mains dès qu'ils retirent ou mettent des gants.

- On a des pipettes de gel hydroalcoolique à dispo.

- Les caps d'encre sont à usage unique.

Un bon tatoueur peut-il refuser de faire un tatouage ?

Même un mauvais tatoueur peut refuser ! C'est plus les bons tatoueurs qui refusent parce qu'ils sont moins en quête de travail.

Si je refuse de tatouer quelqu'un, ça peut être parce que je n'aime pas leur attitude, qu'ils sont désagréables ou irrespectueux. Aussi parce que tu veux te faire tatouer un tribal et que ce n'est pas mon style de travail.

Bref, il y a plein de raisons mais comme j'ai beaucoup de demandes, je veux choisir ce que j'ai vraiment envie de faire. C'est un luxe.

Pour l'endroit à tatouer, c'est délicat, ça dépend des tatoueurs, mais oui, on se réserve le droit de refuser. Ici, il y a une tatoueuse qui ne te tatouera jamais dans la région du nombril, par exemple. Elle est phobique !

Quelles recommandations et quel suivi doit me faire un bon tatoueur ?

Il va te donner les instructions à suivre : combien de temps garder ton pansement, comment le retirer, la fréquence avec laquelle tu dois mettre de la pommade, etc. Ca varie selon les tatoueurs.

Ce que je conseille, c'est de retirer le pansement au bout de quelques heures, de bien se nettoyer en prenant une douche et ensuite ne plus y toucher jusqu'au lendemain soir. A partir de là, on peut commencer à appliquer un peu de pommade, deux à trois fois par jour.

Ensuite, tu n'as pas forcément de "visite de contrôle", mais tu peux passer chez le tatoueur pour lui montrer comment il évolue.

Et puis chez certains, ça peut arrive qu'il y ait des petits problèmes de cicatrisation ou un croute qui saute et on doit faire une retouche, mais c'est rare.

C'est quoi les tarifs ? Doivent-ils être affichés ?

Un tatouage chez un professionnel, ça démarre dans les 80, 100 euros. Après c'est entre 100 et 200 euros de l'heure. Mais tu sais, il y en a des très lents à 100 euros et très rapides à 200 euros, alors c'est variable.

Et puis, il y a le facteur artistique qui rentre en ligne de compte aussi et donc des tatouages plus "longs et compliqués" à faire. Enfin, un bon tatoueur reste rapide et ça ne dure pas 1000 ans !

Les tarifs doivent être affichés, c'est la loi. Il y a ceux qui tatouent à la pièce et ceux qui tatouent à l'heure.

 

En résumé, un bon tatoueur c'est...

Celui qui fait des tatouages que tu trouves jolis mais qui respecte aussi les protocoles d'hygiène.

Merci à Tin-tin, tatoueur piquant et passionné jusqu'au bout des os / Copyright photo : Julien Lachaussee

(1) Qui est Tin-tin ?

Ce tatoueur autodidacte est né près de Paris en Août 1965. Sa carrière de tatoueur a démarré en 1984.Lors de ses voyages, il rencontre les meilleurs tatoueurs du monde dès le début de sa carrière.

Il a tatoué beaucoup de célébrités, travaillé avec des marques de haute couture (faux tatouages de défilés), publicités ou magazines de mode avec la fine fleur des photographes. Et tellement d'autres choses !

Il a co-fondé le Syndicat National des Artistes Tatoueurs (SNAT) en 2003, dont il est toujours le président aujourd'hui.

 

Où trouver Tin-tin ?

Se faire tatouer chez lui : Rendez-vous chez Tin-tin tatouages37 Rue de Douai 75009 ParisSon site : tin-tin-tattoos.com

(2) A propos du Mondial du Tatouage !

Le Mondial du Tatouage, le 22, 23 et 24 mars 2013.Tin-tin (1) et Piero (la cour des miracles Toulouse) en sont les organisateurs !Les infos ici : www.mondialdutatouage.com

Des sites de référence à consulter ?

Forcément : tin-tin-tattoos.com et www.mondialdutatouage.com !

Et aussi : www.s-n-a-t.org ; tatouagedoc.net

Et enfin : gypsygentleman.com

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0